Des Iraniens scandent "Mort à la Palestine" pour protester contre la République islamique

i24NEWS

3 min
Manifestation le 30 mars 2016 à Vienne en Autriche contre le président iranien Hassan Rohani et le grand nombre de condamnations à mort et d'exécutions en Iran, au moins 977 en 2015 selon Amnesty International
JOE KLAMAR (AFP/Archives)Manifestation le 30 mars 2016 à Vienne en Autriche contre le président iranien Hassan Rohani et le grand nombre de condamnations à mort et d'exécutions en Iran, au moins 977 en 2015 selon Amnesty International

"Le peuple iranien soutient la paix et n'a aucun problème avec Israël ou l'Amérique"

Des Iraniens ont scandé "Mort à la Palestine" lors de manifestations ces derniers jours hostiles au régime des mollahs, selon une vidéo qui a circulé ces derniers jours sur les réseaux sociaux.

"Des Iraniens à Sirjan scandent : Mort à la Palestine ! Cela montre l'idéologie absurde du régime théocratique et des mollahs chiites terroristes de Téhéran qui soutiennent les terroristes contre Israël ! Le peuple iranien soutient la paix et n'a aucun problème avec Israël ou l'Amérique", a déclaré sur Twitter Erfan Fard, un expert en contre-terrorisme d'origine iranienne installé aux États-Unis.

"Personnellement, je n'ai aucune information concernant la date et le lieu exacts de la manifestation présentée dans la vidéo", a-t-il ajouté.

De son côté, la journaliste irano-américaine, Karmel Melamed, a souligné qu'il s'agissait d'une vieille vidéo qui "dépeint toujours avec précision les sentiments de nombreuses personnes en Iran aujourd'hui".

https://twitter.com/i/web/status/1520809075524530182 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

"Des Iraniens scandent 'Mort à la Palestine', en Iran. Pourquoi ? C'est une façon de : 1- critiquer les politiques anti-Israël coûteuses et impopulaires du régime, qui ont isolé l'Iran et son économie. 2- de critiquer le régime en place, dont de nombreux membres sont des partisans déclarés de la Palestine", a de son côté estimé l'analyste israélien Meir Javedanfar. 

Les Iraniens scandent "Mort à la Palestine" parce qu'ils en ont assez que le régime vole les ressources des peuples pour financer les proxies terroristes que sont le Hamas, le Hezbollah et le Jihad islamique palestinien", a tweeté Ellie Cohanim, le premier fonctionnaire d'origine iranienne à avoir travaillé pour le département d'État américain.

Sheina Vojoudi, une dissidente iranienne qui a fui la République islamique en raison de la répression, a déclaré au Jerusalem Post que le régime iranien oblige de nombreuses personnes à participer aux manifestations de la journée d'Al-Qods appelant à la destruction d'Israël.

"Je crois qu'il est très important de savoir que les personnes que vous voyez sur les photos ne sont pas là à cause de la journée d'al-Qods. Elles sont juste là parce que beaucoup d'entre elles n'ont pas d'autre choix. Croyez-moi, il n'y aurait pas de manifestation d'al-Qods en Iran si ces personnes n'étaient pas sous pression", a-t-elle ajouté.

Cet article a reçu 2 commentaires