Turquie: l'Israélien Louis Sakas a remporté le Championnat du monde de kickboxing

i24NEWS

2 min
Illustration - Equipement complet de kickboxing
AP Photo/Sakchai LalitIllustration - Equipement complet de kickboxing

Son adversaire marocain en demi-finale a refusé de lui serrer la main

L'Israélien Louis Sakas a remporté le Championnat du monde de kickboxing qui s'est déroulé à Istanbul, en Turquie. 

Dès l'annonce de sa victoire dimanche, le médaillé d'or a fièrement agité un drapeau israélien. 

Louis Sakas, un Arabe israélien de confession chrétienne, a affirmé dans une interview à Channel 12 que l'un de ses objectifs dans les compétitions internationales était de promouvoir la coexistence. 

"Je suis un citoyen israélien avant tout. Je ne suis pas intéressé par les étiquettes de juif, musulman, chrétien ou druze. Je représente le pays, et le fait qu'il est possible de vivre en paix les uns avec les autres."

"J'attends de chaque citoyen du pays qu'il agite le drapeau israélien. Mon geste n'était pas un signe de défiance, j'ai juste agité le drapeau parce que je suis un citoyen israélien", a-t-il ajouté. 

Le parcours de Louis Sakas à Istanbul a toutefois été marqué par un incident, alors que son adversaire marocain en demi-finale a refusé de lui serrer la main en fin de combat. 

"Plusieurs membres de la délégation marocaine m'ont crié toutes sortes de choses pendant le combat, mais je n'en ai pas fait cas", a dit le champion. 

"Je suis fier de notre équipe de kickboxing, des athlètes qui ont fait un travail remarquable et représenté l'État d'Israël avec beaucoup de fierté. J'attends que les athlètes de tous les pays respectent notre équipe, et que les combats se terminent par une poignée de main systématique", a déclaré pour sa part Arik Kaplan, directeur de l'association israélienne de kickboxing. 

Cet article a reçu 3 commentaires