Iran: un haut responsable des Gardiens de la révolution abattu lors d'une fusillade à Téhéran

i24NEWS

2 min
Sur cette photo d'archive du 31 mars 2020, le drapeau national iranien flotte alors que la tour de télécommunications Milad et d'autres bâtiments sont visibles à Téhéran, en Iran.
AP/Vahid SalemiSur cette photo d'archive du 31 mars 2020, le drapeau national iranien flotte alors que la tour de télécommunications Milad et d'autres bâtiments sont visibles à Téhéran, en Iran.

Hassan Sayad Khodayari avait notamment combattu en Syrie

L'Iran rapporte qu'un officier de haut rang des Gardiens de la révolution islamique a été abattu dimanche dans son véhicule devant son domicile, lors d'une fusillade en plein centre-ville de Téhéran. 

Le tireur est arrivé sur les lieux à moto et a tiré 5 balles sur le colonel Hassan Sayad Khodayari, assis dans sa voiture, avant de prendre la fuite. 

Video poster

Hassan Sayad Khodayari avait notamment combattu en Syrie et faisait partie de la branche al-Qods des Gardiens de la révolution. Selon plusieurs sources, il était l'assistant du général Qassem Soleimani, éliminé en janvier 2020 lors d'une opération menée par les Etats-Unis sur le sol irakien.

Selon des sources iraniennes, Khodayari planifiait des tentatives d'enlèvements et d'assassinats d'Israéliens à Chypre, en Turquie ou en Colombie révélées par le Mossad.

Une chasse à l'homme a été lancée à la poursuite du tireur.

Les Iraniens ont affirmé avoir arrêté un homme faisant partie d'une cellule des renseignements israéliens. 

Les Gardiens de la révolution ont dénoncé dans un communiqué publié sur leur site, un "acte terroriste" commis par des "éléments liés à l'arrogance mondiale".

Une enquête est en cours pour identifier "l'agresseur ou les agresseurs", a ajouté le communiqué des Gardiens. 

Cet article a reçu 26 commentaires