Arabie: inscription en ligne pour le hajj face aux escroqueries

AFP

2 min
La Kaaba, le bâtiment cubique de la Grande Mosquée, lors du pèlerinage annuel du hajj dans le lieu saint de l'Arabie saoudite ville de La Mecque, le 20 juillet 2021
AP Photo/Amr NabilLa Kaaba, le bâtiment cubique de la Grande Mosquée, lors du pèlerinage annuel du hajj dans le lieu saint de l'Arabie saoudite ville de La Mecque, le 20 juillet 2021

L'Arabie saoudite a par ailleurs allégé lundi les restrictions anti-Covid

Les pèlerins souhaitant accomplir le hajj en Arabie saoudite et venant de pays occidentaux ont dû cette année déposer leur demande de visa sur un portail gouvernemental en ligne, une mesure destinée à lutter contre les escroqueries, ont indiqué lundi des responsables.

L'Arabie saoudite, qui abrite les principaux lieux saints de l'islam, s'apprête à accueillir environ 850.000 pèlerins de l'étranger pour participer en juillet au grand pèlerinage à La Mecque et Médine (ouest).

Le nouveau système de demandes de visas s'applique aux pèlerins venant des Etats-Unis, du Canada, du Royaume-Uni, d'Europe et d'Australie, a déclaré l'un des responsables sous couvert de l'anonymat.  

Il vise à lutter contre les escroqueries de "fausses agences" qui s'emparent de l'argent de pèlerins, a indiqué un autre responsable.

Ouvert il y a une semaine, le portail en ligne a été fermé lundi, a indiqué sur Twitter le ministère du Hajj, précisant que les personnes inscrites seraient incluses dans une loterie --dont la date n'a pas encore été programmée- pour l'obtention de visas pour le hajj.

Un million de musulmans de l'intérieur et de l'extérieur du pays sont autorisés à participer au hajj cette année. 

C'est la première fois depuis le début de la pandémie que des visiteurs étrangers sont autorisés à effectuer le grand pèlerinage. 

L'Arabie saoudite a par ailleurs allégé lundi les restrictions anti-Covid. 

Le port du masque n'est plus obligatoire "dans les lieux fermés à l'exception de la Grande mosquée" à La Mecque et des autres lieux saints, a déclaré le ministère de l'Intérieur. 

Cet article a reçu 0 commentaires