Attentats déjoués contre des Israéliens: le ministre iranien des Affaires étrangères annule sa visite en Turquie

i24NEWS

2 min
Le ministre iranien des Affaires étrangères Hussein Amir-Abdollahian à Téhéran en Iran, le 6 décembre 2021
ATTA KENARE / AFPLe ministre iranien des Affaires étrangères Hussein Amir-Abdollahian à Téhéran en Iran, le 6 décembre 2021

La traque des agents iraniens susceptibles de nuire aux Israéliens se poursuit à Istanbul

Le ministre iranien des Affaires étrangères Hussein Amir Abdullahian a annulé son voyage en Turquie prévu lundi 20 juin, après des informations faisant état d'attentats iraniens contre des touristes israéliens déjoués dans le pays. 

Selon un article paru dans Iran International, le chef de la diplomatie iranienne cherche à éviter l'embarras, alors que les Turcs prévoyaient de présenter au ministre les preuves de l'implication de Téhéran dans ces tentatives d'attaques.

Video poster

D'après Iran International, le ministère iranien des Affaires étrangères craint une détérioration des liens avec la Turquie, et désapprouve en ce sens les activités de Hussein Tayeb, le chef des services de renseignement des Gardiens de la révolution, craignant qu'elles ne causent de graves dommages aux relations bilatérales.

Alors que la traque des agents iraniens susceptibles de nuire aux Israéliens se poursuit dans les rues d'Istanbul, le Premier ministre Naftali Bennett a confirmé hier lors d'un point de presse que la coopération entre le Mossad et les forces de sécurité turques avait permis ces derniers jours de déjouer un certain nombre d'attentats.

Le Premier ministre, interrogé sur la chaîne 12, n'a pas précisé la nationalité ni le nombre de terroristes arrêtés, mais a toutefois indiqué que celui-ci était important. 

Ces derniers jours, des informations en provenance d'Iran indiquent que de hauts responsables sécuritaires appellent à la destitution de Hussein Tayeb, alors que les Gardiens de la révolution ont récemment essuyé plusieurs échecs pour empêcher des assassinats ciblés dans le pays. 

Hussein Tayeb s'emploierait ainsi à viser des Israéliens en Turquie afin de redorer son blason. 

Cet article a reçu 0 commentaires