Quantcast i24NEWS - Un responsable qatari dit travailler étroitement avec Israël pour acheminer l'aide vers Gaza

Un responsable qatari dit travailler étroitement avec Israël pour acheminer l'aide vers Gaza

Palestinian workers remove debris from buildings which were destroyed during the 50-day war between Israel and Hamas militants in the summer of 2014, in Gaza City, on August 10, 2016
Mohammed Abed (AFP/File)

Le Qatar travaille en étroite collaboration avec Israël pour fournir une aide d'urgence à la bande de Gaza, a révélé jeudi le chef du comité qatari dédié à la reconstruction dans l'enclave palestinienne.

"Quand vous voulez travailler à Gaza, vous devez passer par les Israéliens", a déclaré Mohammed Al-Emadi, chef du comité de reconstruction de Gaza pour le Qatar, lors d'une interview à Associated Press.

"Sans l'aide d'Israël, rien ne se fait", a-t-il dit.

Al-Emadi affirme avoir développé une relation de travail "cordiale" mais "pragmatique" avec le général israélien Yoav Mordechai, le coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT) sous le ministère de la Défense.

"Vous pouvez dire que c'est une bonne (relation)", a-t-il dit, "afin d'aider les habitants de Gaza, c'est là notre seul objectif et cible".

Yoav Mordechai

Israël et le Qatar ont travaillé ensemble dans le cadre d'un mécanisme mis en place suite à la guerre de 2014 à Gaza pour amener des matériaux de reconstruction dans l'enclave bloquée par un poste frontalier contrôlé par Israël.

"Cela fait partie de nos efforts, en travaillant très étroitement avec Israël, de très près avec tout le monde à Gaza, pour empêcher toute escalade et guerre. Nous voulons la paix dans la région et aider le peuple palestinien", a déclaré M. Al-Emadi.

Les projets de reconstruction de Gaza sont coordonnés par le gouvernement de l'Autorité Palestinienne en Cisjordanie, avec Israël approuvant le mouvement des biens et matériels requis dans l'enclave, et les Nations Unies contrôlant les livraisons pour s'assurer qu'elles ne sont pas détournées vers une autre partie.

Le Qatar est l'un des plus gros donateurs de la bande de Gaza et a financé une partie importante de la reconstruction des infrastructures endommagées par la guerre de l'été 2014, ayant duré 50 jours, entre le mouvement terroriste du Hamas et Israël.

Ce conflit avait engendré le déplacement de plus d'un quart des 1,7 million de Palestiniens habitant à Gaza et laissé 100.000 d'entre elles sans-abris.

Commentaires

(1)

aide militaire je suppose.

8Article précédentStatut de Jérusalem: "le point culminant" de la politique de Trump
8Article suivantViolences au Yémen : 85.000 déplacés en 10 semaines