Quantcast i24NEWS - Le Liban signe son premier contrat de prospection d'hydrocarbures offshore

Le Liban signe son premier contrat de prospection d'hydrocarbures offshore

Véhicule militaire israélien à la frontière avec le Liban
Le bloc 9 se trouverait dans une zone maritime contestée par Israël

Le Liban a signé vendredi son premier contrat d'exploration d'hydrocarbures au large de ses côtes avec un consortium alliant le groupe pétrolier français Total, l'italien ENI et le russe Novatek, sur fond de tensions avec Israël sur l'un des blocs concernés.

La cérémonie de signature, à laquelle ont pris part le président Michel Aoun et de nombreux dignitaires libanais, fait suite à la sélection en décembre par le gouvernement des trois groupes pétroliers au terme d'un appel d'offres clôturé en octobre.


"Le Liban fait partie désormais du club des pays producteurs d'énergie et entame une nouvelle étape dans son histoire", s'est félicité le président Aoun.

Les travaux de forage, qui débuteront en 2019, concernent les blocs 4 et 9 - sur les dix prédéfinis par le Liban. Le bloc 9 se trouverait dans une zone maritime contestée par Israël. 

Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, avait dénoncé le 31 janvier "le comportement provocateur" des autorités libanaises. "Ils ont lancé un appel d'offres pour (...) un bloc qui de toute évidence est à nous", avait-il déclaré. 

Le Liban avait alors condamné les déclarations israéliennes jugées comme une "atteinte à la souveraineté nationale".

Commentaires

(7)

incroyable, petit, mais impérialiste.

Incroyable, petit mais expansionniste...

le Liban va sauter comme une crepe

Ben va y Baba, passe devant...

Aoun un pion au service du Hezbollah

le conflit en préparation va mettre tout le monde d'accord cela sent très mauvais malheureusement pour tout le monde

Le premier qui plante sa paye sera servi

8Article précédentL'ONU appelle l'Iran à annuler une condamnation à mort pour espionnage au profit d'Israël
8Article suivantL'Egypte ferme prématurément la frontière avec Gaza