Quantcast i24NEWS - L'Iran affirme avoir "triplé" sa production de missiles

L'Iran affirme avoir "triplé" sa production de missiles

Iran missiles simulation attaque contre Israel
Armée iranienne

L'Iran a affirmé mercredi avoir "triplé" sa capacité de production de missiles, selon un haut responsable de l'armée iranienne, le Général Amir Ali Hajizadeh, cité par le site iranien Fars news.

"Dans le passé, nous devions nous justifier pour beaucoup de choses auprès de divers organismes, mais ce n'est plus le cas dorénavant", a affirmé le général Hajizadeh, chef de la division aérospatiale des Gardien de la révolution

"Notre production (de missiles) a triplé par rapport au passé", a-t-il ajouté, sans toutefois donner plus de précision quant aux chiffres évoqués.

Le militaire a également indiqué que le Parlement, ainsi que d'autres responsables iraniens, s'étaient mis d'accord sur la nécessité de Téhéran de posséder des missiles sol-sol, d'après Fars.

Cette déclaration intervient deux jours après la visite du chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a Téhéran, lors de laquelle un responsable gouvernemental iranien a assuré que le programme balistique était "défensif".

"Notre programme de missiles est conforme à notre politique défensive, qui ne menace aucun pays", a déclaré le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale iranien, Ali Shamkhani, à Jean-Yves Le Drian.

L'Iran a développé des missiles d'une portée de 2.000 kilomètres capables d'atteindre Israël et les bases américaines dans la région, et affirme qu'ils sont purement défensifs et conventionnels, tout en menaçant d’anéantir l’Etat hébreu.

En 2016, dans le cadre d’un exercice militaire, le Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a lancé des missiles balistiques de longue portée et proféré des menaces directes à l’encontre d’Israël, affirmant que ceux-ci étaient destinés "à détruire l’ennemi sioniste".

Mardi soir à la conférence de l'AIPAC, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réitéré ses avertissement sur l'Iran en tant que menace pour les relations internationales, assénant "nous devons stopper l'Iran, nous allons stopper l'Iran".

Commentaires

(1)

A chaque fois que l'Iran se trouve en mauvaise posture, il montre ses muscles avec arrogance, et fait des déclarations provocatrices sur ses missiles et sur leur quantité... Un peu de patience, lorsque TRUMP aura "déchiré" l'accord signé par le calamiteux Obama ou qu'il fasse voter des santions économiques, on verra que l'économie iranienne risque de s'éffondrer et emportera avec elle, toute la clique des dirigeants moyenâgeux à qui seuls l'UE et quelques pays occidentaux croient en leurs bavasseries.......

8Article précédent300 djihadistes français tués en Syrie et en Irak depuis 2014
8Article suivantIsraël se prépare à la succession de Mahmoud Abbas