Quantcast i24NEWS - Israël se prépare à la succession de Mahmoud Abbas

Israël se prépare à la succession de Mahmoud Abbas

In an address to the UN Security Council Palestinian leader Mahmud Abbas will call for a new collective approach to salvage the two-state solution to the Israeli-Palestinian conflict
ABBAS MOMANI (AFP/File)

Au bord de l'épuisement, fumeur invétéré, le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, 82 ans, fait l'objet de rumeurs persistantes concernant son état de santé depuis ces dernières semaines, si bien qu'Israël serait en train de se préparer à son éventuelle succession.

Les rumeurs sur la détérioration de l'état de santé du leader palestinien ont véritablement pris de l'ampleur il y a deux semaines lors de son intervention au Conseil de sécurité de l’ONU, suite aux informations selon lesquelles il a été transporté d’urgence à l’hôpital américain Johns Hopkins de Baltimore.

Mahmoud Abbas s'est lui voulu rassurant, affirmant à la télévision palestinienne avoir profité "d'une occasion adéquate pour subir des tests médicaux, ce qui a été fait. Dieu merci, tous les résultats sont positifs et rassurants".

Samedi, le Conseil central du Fatah a nommé son adjoint Mahmoud al-Aloul, comme successeur intérimaire si celui-ci était frappé d'incapacité.

Elu vice-président du parti Fatah le mois dernier, Al-Aloul a été auparavant membre du Haut Comité militaire de l'OLP (Organisation de libération de la Palestinie) et gouverneur de la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie.

Au début du mois, Al-Aloul a affirmé que l'Autorité palestinienne accepterait une "solution à un seul État" à la condition que tout le monde y "vive sur un pied d'égalité".

"Si la solution à un Etat est proposée avec des conditions établies par Israël, c'est-à-dire un Etat et un gouvernement d'apartheid, alors nous la rejetterons", a-t-il déclaré lors de son premier entretien en tant que numéro 2 du parti palestinien.

Mahmoud Abbas assure la présidence de l'AP depuis sa victoire aux élections en 2005. Il a gardé cette fonction bien que son mandat présidentiel ait expiré en 2009 en arguant que les dissensions entre le Fatah, son parti et l’organisation terroriste du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, rendaient impossible la tenue d'un nouveau scrutin.

Commentaires

(8)

ce mr aloul dit que les palestiniens accepteraient un seul etat pour les deux partis en quoi israel serait interesse par cette proposition quand on voit comment ces palestiniens gerent leurs territoires

bonne nouvelle Netfix France diffuse Fauda saison 1

Vivre toue ensemble, en un seul état , c est une bonne idée, mai sa m’étonnerait qu Israël accepte !!!

Même pas en rêve on ne va leurs donner les clefs de nos maisons non plus Ils sont incapables de vivre entre eux alors le reste est inenvisageable

Il fait semblant de lire, mdr

Iva69 je vois que tu fais enfin preuve de raison. Tous dans un même état et comme c est déjà le cas on ne change rien. Je rentre d Israël et je n ai jamais les arabes musulmans aussi libres, heureux et respectés que dans ce pays

Alors que la paix règne , assez de mort et de l arme pour les deux peuples !!!

"Alors je relis ma liste de commissions" 120 LANCE ROQUETTES 64 missile sol air Huit kilo de plastique Vingt bâtons de dynamite Deux creuses-tunnel 100 kalashnikof 30 kg d'explosifs 200 grenades .. C'est bon tout y est

8Article précédentL'Iran affirme avoir "triplé" sa production de missiles
8Article suivantSyrie: réunion à huis clos à l'ONU sur le cessez-le-feu non respecté