Quantcast i24NEWS - Campement protestataire annoncé dans la bande de Gaza

Campement protestataire annoncé dans la bande de Gaza

A Palestinian protester uses a sling to hurl a stone towards Israeli troops during clashes near the border fence east of the Jabalia refugee camp in the Gaza strip on July 21, 2017
MOHAMMED ABED (AFP)

Des centaines de tentes seront installées fin mars dans la bande de Gaza, le long de la frontière israélienne en signe de soutien aux réfugiés, ont indiqué jeudi les organisateurs de ce mouvement de protestation.

"Des milliers de personnes occuperont les tentes au point le plus proche et le plus sûr de la frontière", a déclaré Ahmed Abu Ayesh, l’un des organisateurs.

Le mouvement est prévu pour durer six semaines à compter du 30 mars jusqu'au 15 mai.

Le mois de mai devrait en outre voir les Etats-Unis inaugurer à Jérusalem leur ambassade en Israël, corollaire de la décision américaine de reconnaître cette ville comme la capitale de l'Etat hébreu. Le président Donald Trump a par ailleurs déclaré lundi qu'il pourrait assister à l'inauguration.

De leur côté, les manifestants qui planteront leurs tentes dans la bande de Gaza réclameront le droit au retour des réfugiés, revendication palestinienne fondamentale en vue d'une éventuelle résolution du conflit israélo-palestinien.

Ils pourraient rester de manière prolongée dans les tentes, et des activités sont prévues pour les plus jeunes, ont indiqué les organisateurs.

La manifestation a bénéficié du soutien de tous les groupes politiques à Gaza, y compris du mouvement islamiste Hamas qui gouverne l'enclave.

Le groupe a cependant démenti être à l'origine de la protestation. 

"Il s'agit d'un mouvement populaire, de nature pacifique et citoyenne", a dit un haut responsable du mouvement, Bassem Naïm. 

"Nous nous attendons à ce que l'occupation (Israël) le réprime, mais lui seul portera toute la responsabilité", a-t-il ajouté.

Les abords de la frontière sont régulièrement le théâtre de heurts, des Palestiniens venant défier à coups de projectiles les soldats israéliens qui ripostent par des tirs de balles en caoutchouc ou à balles réelles.

(avec AFP)

Commentaires

(2)

Apres ils viendront pleurer leurs morts quand le hamas s en servira comme bouclier Comme d hab

La chanson qu'ils préfèrent : "comme d'habitude..."

8Article précédentSyrie: plus de 900 civils tués dans les bombardements sur la Ghouta (OSDH)
8Article suivantLes relations entre Arabes israéliens et Juifs se dégradent (étude)