Quantcast i24NEWS - Gaza: l'armée israélienne frappe une position du Hamas en riposte à des tirs

Gaza: l'armée israélienne frappe une position du Hamas en riposte à des tirs

Opération de l'armée israélienne à Halhoul suite à l'attaque au couteau perpétrée par Hamza Zamaraah à Karmei Tzur le 07.02.18

L'armée israélienne a frappé une position du Hamas à l'est du camp de réfugiés palestiniens Bureij situé dans la partie centrale de la bande de Gaza en riposte à des tirs contre des soldats, ont rapporté mardi les médias palestiniens.

Cette frappe a eu lieu alors qu'Israël a annoncé dimanche avoir mis hors d'usage un long tunnel reliant le nord de la bande de Gaza au territoire israélien, après plus de deux semaines d'affrontements meurtriers à la frontière.

Le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a affirmé dans un communiqué qu'il s'agissait du tunnel "le plus long et le plus profond découvert jusque là" par l'armée israélienne qui en a détruit cinq ces derniers mois.

Les tunnels aux mains de groupes armés palestiniens passant sous la barrière de sécurité qui ferme hermétiquement la frontière israélienne de Gaza ont constitué une arme redoutée pendant la guerre de 2014, et leur destruction s'est imposée comme l'un des objectifs prioritaires de l'Etat hébreu.

Le tunnel détruit durant le week-end franchissait de plusieurs mètres la frontière, mais n'était pas encore doté d'un point de sortie, a affirmé à la presse le porte-parole de l'armée, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus.

Israël a mis hors d'usage ce tunnel, qui était relié à plusieurs autres dans la bande de Gaza, en le remplissant d'une substance dont la nature n'a pas été précisée, sans avoir recours à l'explosif.

"Nous l'avons rempli d'une substance qui va le rendre inutilisable pendant une très longue période", a souligné le porte-parole, précisant que, selon les premières estimations, ce tunnel s'étendait "sur plusieurs kilomètres sous la bande de Gaza".

L'entrée du tunnel se trouvait dans le secteur de Jabaliya, dans la partie nord de la bande de Gaza, et il se dirigeait vers le kibboutz de Nahal Oz.

Le porte-parole de l'armée a précisé qu'Israël surveillait la construction du tunnel depuis quelque temps. Selon lui, les islamistes du Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza ont commencé à le creuser après la dernière guerre de 2014 dans l'enclave palestinienne.

Israël construit une barrière souterraine massive qu'il compte avoir achevée d'ici la mi-2019 autour de Gaza, pour contrer la menace d'incursions palestiniennes. Censé s'étendre sur 65 km quand il sera terminé, ce mur de béton sera équipé de senseurs pour détecter les éventuelles activités de terrassement sous le sol.

Une barrière de huit mètres de haut doit être érigée en surface sur ce mur souterrain.

Gaza est le théâtre de vives tensions dues à la mort, depuis le 30 mars, de 34 Palestiniens dont nombre d'entre eux sont liés à des organisations terroristes lors de manifestations à la frontière de l'enclave palestinienne.

(avec agence)

Commentaires

(1)

Voilà des millions qui s’envolent au lieu. Du bien être de leur peuple

8Article précédentL'UE propose une aide financière au Hamas contre un désarmement d'au moins 5 ans
8Article suivantLe Hamas dit être prêt à négocier un accord avec Israël sur les prisonniers