Quantcast i24NEWS - Gaza/6e vendredi de mobilisation: des dizaines de Palestiniens blessés

Gaza/6e vendredi de mobilisation: des dizaines de Palestiniens blessés

Des Palestiniens dans la bande de Gaza rassemblés près de la frontière israélienne le 4 mai 2018 pour un 6e vendredi de mobilisation
MOHAMMED ABED (AFP)

Des dizaines de Palestiniens ont mis le feu vendredi soir au carrefour de Kerem Shalom, lieu principal où transitent les aides humanitaires et les produits commerciaux qui entrent dans la bande de Gaza.

Les émeutiers ont également endommagé des conduites de carburant et de gaz qui desservent la population de Gaza, a rapporté la porte-parole de l'armée israélienne.

Plus tôt ce vendredi, des dizaines de Palestiniens ont été blessés lors d'affrontements avec les forces militaires israéliennes à proximité de la barrière de sécurité qui sépare Israël de la bande de Gaza, selon le ministère palestinien de la Santé.

Vendredi, 431 Palestiniens ont été soignés pour diverses blessures, dont 98 après avoir été atteints par balles, selon le ministère gazaoui de la Santé.

Près de 10.000 manifestants gazaouis sont rassemblés en six points le long de la clôture à la frontière avec Israël pour un sixième vendredi d'une mobilisation dans laquelle 49 Palestiniens, dont nombre d'entre eux sont liés à une organisation terroriste, ont été tués par des tirs israéliens depuis le 30 mars.

Selon l'armée, les émeutiers enflamment des pneus, lancent des pierres et font voler de l'autre côté de la barrière des dizaines de cerfs-volants portant des engins incendiaires.


Deux tentatives d'infiltration en Israël par des manifestants qui ont endommagé la clôture ont par ailleurs été déjouées, selon la même source.

Les forces militaires, pour leur part, tentent de disperser les manifestants par des moyens anti-émeutes et des tirs à balles réelles selon des "consignes militaires".

"Lors de ces violentes émeutes, deux drones d'observation se sont écrasés dans la bande de Gaza", a déclaré l'armée, qui a par ailleurs indiqué que l'incident faisait l'objet d'une enquête.

Dès jeudi, l'armée israélienne a lancé des avertissements contre l'utilisation de cerfs-volants que les Palestiniens font voler au-delà de la frontière et qui enflamment les champs israéliens.

Selon les services de lutte contre l'incendie, les cerfs-volants ont déjà brûlé plusieurs hectares de plantation dans les zones israéliennes proche de Gaza.

Jeudi, un Palestinien muni d'un couteau et d'un cutter a été arrêté par l'armée alors qu'il tentait de s'infiltrer en Israël.

L'homme, a été arrêté le long de la clôture après que les forces israéliennes ont ouvert le feu. Il a été ensuite appréhendé puis transféré à l'hôpital par les services d'urgence.

Dans le même temps, le ministère palestinien de la Santé a annoncé le décès d'un manifestant palestinien de 19 ans, blessé vendredi dernier lors de heurts avec les forces israéliennes dans le cadre des violentes protestations du mouvement appelé "la Grande marche du retour".

Commentaires

(0)
8Article précédentLes excuses de Mahmoud Abbas après des propos jugés antisémites
8Article suivantIrak: le lanceur de chaussures contre Bush, candidat aux élections