Quantcast i24NEWS - Le chef du Hamas au Caire à la veille de manifestations à Gaza

Le chef du Hamas au Caire à la veille de manifestations à Gaza

File - In this Friday, Dec. 12, 2014 file photo, Palestinian top Hamas leader Ismail Haniyeh greets supporters during a rally to commemorate the 27th anniversary of the Hamas militant group.
AP Photo/Adel Hana, File

Le chef du Hamas a quitté dimanche la bande de Gaza pour se rendre au Caire à la veille d'importantes manifestations prévues le long de la frontière avec Israël et de l'inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem.

Ismaïl Haniyeh a franchi à Rafah la frontière avec l'Egypte, a indiqué une source palestinienne à i24NEWS.

Des rumeurs font par ailleurs état d'une tentative de l'Egypte de parvenir à un accord avec le Hamas pour réduire le niveau des violences lors des manifestations attendues lundi.

Ismaïl Haniyeh doit retourner dans la bande de Gaza dans la journée.

Vendredi, le chef du Hamas a prévenu que "le peuple palestinien dans son ensemble sera dans les rues de Palestine les 14 et 15 mai" pour protester contre le transfert de l'ambassade américaine.  

(AP Photo/Prime Minister Office)

Le négociateur en chef palestinien, Saeb Erekat, a lui appelé au boycott de la cérémonie d'ouverture et a martelé que quiconque y assistait "envoie le message qu'il encourage les violations flagrantes du droit international et les droits inaliénables du peuple palestinien".

Des médias arabes, ont évoqué la possibilité que l'Egypte, signataire d'un traité de paix avec Israël, propose d'alléger les restrictions imposées au poste frontière de Rafah ainsi que des mesures économiques en faveur de la bande de Gaza en échange de l'assurance que les manifestants ne tenteraient pas de forcer la barrière marquant la frontière avec Israël.

La frontière entre la bande de Gaza et l'Egypte, qui est fermée la plupart du temps, a été rouverte samedi pour quatre jours par les autorités égyptiennes.

Le président Trump n'assistera pas à l'ouverture de l'ambassade. Mais sa fille Ivanka et son gendre Jared Kushner, qui est également un de ses conseillers, seront présents.

(avec agence)

Commentaires

(7)

Il manque au commentaire précédent " Le feu ça brûle et l'eau ça mouille. Tous les oiseaux volent dans le ciel"

une manifestation violente ou pacifique ne changera rien à l histoire d Israël avec Jérusalem sa capitale Éternelle.

Il ne sait plus où aller pleurer

Ou bien il a juste peur que ça dégénère trop et que ça lui retombe dessus ...bien que ça lui retombera dessus quand même

Il est noté 4 commentaires et je n en voie que 4. Il y a quand même un problème de préférence avec ce site à supprimer tous les commentaires qui ne vont pas dans son sens

Réactif. Il est noté 14

Dans notre armée, c'est le commandant qui va au devant de l'ennemi...chez les 'autres' c'est de 1000 kms qu'il dirige sa révolution...il doit craindre nos snipers.

8Article précédentLiban: remaniement au sein de l'entourage du Premier ministre Hariri
8Article suivantEgypte: 278 personnes renvoyées devant une cour militaire pour "terrorisme"