Quantcast i24NEWS - Décès d'un bébé à Gaza: la version palestinienne remise en cause (sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS)

Décès d'un bébé à Gaza: la version palestinienne remise en cause (sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS)

The body of a Palestinian baby who died of tear gas inhalation during clashes, according to Gaza's health ministry, is held by her mother at a Gaza City morgue on May 15, 2018
MAHMUD HAMS (AFP)

Alors que le bilan des manifestants palestiniens décédés lundi lors d'affrontements à la frontière avec les forces israéliennes s'est alourdi mardi matin et a atteint les 60 morts, le ministère gazaouï de la Santé a annoncé qu'un bébé de huit mois avait succombé après avoir inhalé du gaz lacrymogène pendant les heurts.

La version du décès du nourrisson est à présent mise en cause, ont indiqué des sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS.

"Nous avons beaucoup de témoignages qui mettent en doute la fiabilité de cette information", a confirmé un porte-parole de l'armée israélienne, Avihai Adrei, au site d'information Walla!.

Selon le rapport palestinien, il n'était pas clair dans l'immédiat à quelle distance se trouvaient le bébé - identifié comme étant Leila al-Ghandour - et sa famille de la barrière de sécurité.

D'après les informations obtenues par i24NEWS auprès de sources sécuritaires, le bébé souffrait de problèmes cardiaques depuis sa naissance.

Sa famille aurait convenu d'un accord avec l'organisation terroriste Hamas pour annoncer sa mort à la presse, en prétendant qu'il aurait été tué à cause des gaz lacrymogènes lancés par Israël, en échange d'une compensation financière significative.

Matthias Inbar, journaliste et analyste militaire pour i24NEWS a contribué à cet article

Commentaires

(11)

Mai bien sûr !!!

Incorrigibles menteurs le moment est propice pour cibler leurs chefs les protestations essentiellement europeennes ne peuvet pas etre pire pour l'instant,nous leur en avons tué 60 Ces gens ne nous aiment pas, quoi que nous fassions ils sont tellement intellige=ents qu'ils ont brulé le seul point de passage entre Israel et eux et, fait sauter les conduites de gaz qui servent à les alimenter Aaretz

Hazak Hou Barouch Matthias il est temps de dire la vérité...

Voilà qu'ils essaient maintenant de nous faire le coup d'un bébé victime... Il s'appelle Al Doura celui - la aussi ?

Des manifs violentes ont lieu depuis plusieurs jours...et j'y vais avec mon bébé !!! Parents exemplaires !!!

moi j attend la réaction d israël après que la Turquie ai foutu a la porte l ambassadeur israélien , si le gouvernement nous le - joue le coup du Marmara alors j abandonné la lecture des news d israël .

Curieux de savoir le prix d’un bébé mais le pauvre malade franchement quel crime

Si c’est vous qui le dites, ça doit être vrai, forcément.

Je vous l’avais prédit : tout a été prémédité pour de l’oseille et les calculs du Hamas furent payant puisque le Katar a promis Un gros paquet si le Hamas stop de suite, et c’est bien ce qu’il a fait cet après midi . Y a plus de trace de tente , y a plus de traces de pneus qui crament, y a plus personne... Les dirigeants du Hamas mamzirimes comme d’hab ont touché le jackpot et qu’importe pour eux le nombre de personnes qu’ils ont envoyé à la mort et pour beaucoup dans les hôpitaux.. Quand est ce que ces pauvres gens vont se rebeller contre leurs dirigeants assassins ??

La première victime de la guerre est la vérité ... Si c’est vrai , c bien moche ...

C'est vrai que c'est pas la promenade idéal pour un bébé quel éducation, cependant l'utilisation d'arme de guerre contre des manifestants violent, Israël est tomber dans le piège et à montrer au monde un visage de terreur, c'est donc une victoire politique du hamas.

8Article précédentAnkara appelle a "reconsidérer" les relations avec Israël, Netanyahou fustige Erdogan
8Article suivantGaza: une "Nakba" sous très haute tension