Quantcast i24NEWS - "Fuck Turkey", la nouvelle frasque du fils de Benyamin Netanyahou

"Fuck Turkey", la nouvelle frasque du fils de Benyamin Netanyahou

"Fuck Turkey" a posté Yair Netanyahou sur son Instagram
Capture d'écran
La photo a été publiée à la suite des derniers troubles diplomatiques entre Israël et la Turquie

Le fils du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, Yair Netanyahou, a créé mercredi une nouvelle polémique sur les réseaux sociaux après avoir publié une image accompagnée d'un texte anti-turc sur Instagram.

La photo controversée, où l'on peut lire "Fuck Turkey", a été publiée dans un contexte de troubles diplomatiques entre Israël et la Turquie.

En effet, Israël a ordonné mardi au consul général turc à Jérusalem de partir alors qu'Ankara avait peu auparavant demandé à l'ambassadeur d'Israël de quitter la Turquie temporairement pour protester contre la mort des 60 gazaouis.

Ce n'est pas la première fois que Yaïr Netanyahou s'illustre de cette manière.

THOMAS COEX (AFP)

En septembre 2017, Yair Netanyahou, a été sous le feu des critiques après avoir diffusé sur les réseaux sociaux une image à connotation antisémite, initialement pour s'en prendre à George Soros.

"Cette caricature est répugnante et elle vient de la maison du Premier ministre israélien", avait déploré le président de l'Union sioniste Yitzhak Herzog à la radio.

"Cette caricature doit être effacée et il doit demander pardon," avait-il ajouté.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, issu de la mouvance islamo-conservatrice, a pris la tête des réprobations d'Israël après les événements à Gaza lundi, accusant Israël de "génocide", jugeant que le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou était à la tête d'un "Etat d'apartheid" et avait du "sang des Palestiniens" sur les mains.

M. Netanyahou a de son côté affirmé qu'il n'avait pas de "leçons de morale" à recevoir du président turc : "il ne fait aucun doute qu'il comprend parfaitement le terrorisme et les massacres", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Cette montée de tensions risque de saborder la fragile normalisation que les deux pays ont lancée en 2016 après une grave crise diplomatique déclenchée par un raid israélien contre un navire d'une ONG turque se dirigeant vers la bande de Gaza en 2010.

(avec agence)

Commentaires

(23)

Le Visuel est bien réalisé ! Avez vous les coordonnées du graphiste ?

très bien fait

Bravo Yair ! Lui en A mais d’autres ont des petits poids ...

Excellent!

Israel n'a aucune leçon à recevoir d'un dictateur

vous essayez de discréditer le fils d'un grand homme, en jetant de l'huile sur les merguez. attention aux retours de flammes. Bravo Yair, trop fort, bien trouvé. je vais diffuser partout.

En voila un qui a completement decolle. Est-il pour ou contre son pere, car il doit lui donner bien du soucis ? Peut-etre a-t-il deja des ambitions politiques. Pauvre de nous.

La vérité sort de la bouche des enfants

Magnifique!!

Sans aucun doute la prochaine enquête dossier 5000

Qu'elle est belle et brave la jeunesse d'Israël, elle n'a peur de rien ni de personne!

12 points

ah ces jeunes

Bravo

Magnifique

Henri, la vérité sort de la bouche des enfant? En tous cas pas de celle des enfants de gaza, car c’est le sang qui en sort.

La Turquie a tuer plus de 1500 kurdes Il y a pas longtemps Mais sa c es en silence

nous avons depuis toujours était éduquer à se taire à ne pas faire de bruit ne pas se faire remarquer en France à mettre une casquette à la place d'une kippa ....etc le temps est arrivé de dire tout haut et en couleur ce que l'on pense vraiment .

c un artiste !

Quelle honte ce gamin

et dell 770 fait comme avant continue a raser les murs.

Famille nethanyaou est une famille écoeurante

Sale mioche.

8Article précédentIran: une récompense de 100.000 dollars pour détruire l'ambassade US à Jérusalem
8Article suivantQuand Benyamin Netanyahou reprend la chorégraphie de Netta