Quantcast i24NEWS - Le Hamas affirme qu'Israël a rejeté ses offres d'échange de prisonniers

Le Hamas affirme qu'Israël a rejeté ses offres d'échange de prisonniers

Des membres du groupe islamiste palestinien Hamas aux funérailles d'un de leurs camarades, à Deir al-Balah, à Gaza, le 06 mai 2018
MAHMUD HAMS (AFP/Archives)
"Tous nos efforts ont été rejetés par l'occupation israélienne et ses dirigeants"

L'organisation terroriste du Hamas a déclaré jeudi qu'Israël avait rejeté toutes ses offres pour un accord d'échange de prisonniers incluant également une proposition de "trêve à long terme et un assouplissement du blocus de la bande de Gaza".

"Nous avons essayé de progresser et de conclure un autre accord d'échange de prisonniers", a affirmé le Hamas dans une déclaration en anglais sur Twitter, "mais tous nos efforts ont été rejetés par l'occupation israélienne et ses dirigeants ne sont pas prêts à conclure un accord."

Le quotidien arabe basé à Londres, Al-Hayat, a rapporté la semaine dernière qu'un pays occidental menait des négociations - initiées par le Hamas - entre Israël et le groupe terroriste palestinien.

Le rapport indique également qu'Israël a promis d'étudier l'offre et d'y répondre après le 15 mai, lorsque les Palestiniens ont organisé des manifestations de masse et des émeutes marquant les 70 ans de ce qu'ils appellent la "Nakba" (la "catastrophe" depuis la création d'Israël)

Selon le quotidien, Israël exigerait que le Hamas arrête son développement d'armes et la construction de tunnels, en plus de démanteler les armes de son aile militaire, les Brigades Izz ad-Din al-Qassam.

"Le Hamas est 'flexible' sur les deux premières demandes mais il est peu probable qu'il accepte de désarmer les Brigades Qassam ou d'autres groupes," a précisé Al-Hayat.

Un haut responsable du Hamas a affirmé mercredi que la très grande majorité des Palestiniens tués cette semaine lors de manifestations et heurts avec l'armée israélienne dans la bande de Gaza appartenaient au mouvement islamiste, qui dirige l'enclave.

Commentaires

(4)

cela confirme bien mon opinion, le hamas est aux abois soutenu que par l'iran et la turquie pour qu'ils se justifie devant les medias sinwar est coincé et militairement incapable de faire quoi que ce soit car nous detruisons leurs tunels et chaque jour un peu plus leur infrastructure les gazaouis ne le soutiendrons pas si l'AP decide de reprendre le controle mohamed dahlane est trés populaire à gaza car il leur promet le developpement economique Aaretz

journal telé fr info en substance macron condamne "les actes odieux" commis par Israel lors de la repression des manifestations à gaza Aaretz

"Donnez-moi la lune". Ah, vous ne voulez pas ? cela prouve que vous ne voulez pas d'accord !

Oui Aaretz, Macron a osé ! Mais rassurons-nous cela fait peut-être partie de ses nombreux dérapages verbaux incontrôlés.... Auquel cas cela n'a que peu de poids.... De toute façon cela n'a aucun poids !

8Article précédentLa Turquie accusée d'avoir revendu à l'Iran des composants électroniques israéliens sensibles (média)
8Article suivantLe Hamas appelle à "intensifier" la lutte à Gaza