Quantcast i24NEWS - L'Autorité palestinienne interdit les manifestations en Cisjordanie durant l'Aïd al-Fitr

L'Autorité palestinienne interdit les manifestations en Cisjordanie durant l'Aïd al-Fitr

Manifestations à Ramallah contre les sanctions du président de l'AP Mahmoud Abbas imposées à Gaza dans une tentative d’affaiblir le Hamas

L'Autorité palestinienne (AP) a interdit mercredi toutes formes de manifestations durant la fête de l'Aïd al-Fitr, qui marque la fin du mois de Ramadan et qui durera trois jours, rapportent les médias israéliens.

Cette interdiction intervient suite aux manifestations de cette semaine à Ramallah contre les sanctions du président de l'AP Mahmoud Abbas imposées à Gaza dans une tentative d’affaiblir le Hamas, au contrôle du territoire côtier.

En effet, en raison des mesures appliquées par Abbas, les employés de l’Autorité palestinienne (AP) dans la bande de Gaza subissent des retards de paiement de leurs salaires.

L'AP a instauré un certain nombre de mesures punitives dans la bande de Gaza pour tenter d’affaiblir son rival politique, l’organisation terroriste Hamas, qui a pris le contrôle de l'enclave côtière en 2007 après un conflit sanglant avec les forces du Fatah, faction de Mahmoud Abbas.

Le gouvernement de l’AP a notamment décidé d'infliger le blocage des paiements pour la fourniture d'électricité à Gaza, conduisant Israël - principal fournisseur de l'enclave palestinienne - à réduire ses livraisons. L'arrêt du versement des salaires de milliers d’employés de l’AP à Gaza a également été mis en place.

Pour Abbas, l’AP "continuera à stopper graduellement les versements alloués à Gaza tant que le Hamas n'acceptera pas les termes de la réconciliation", avait-il déclaré en août dernier, alors que les différentes tentatives d'unité entre les deux organisations ont jusqu'à présent échoué.

"Avant le coup d'Etat, nous payions un milliard et demi de dollars par an (50% du budget de l’Autorité palestinienne) à Gaza", avait-il dit, faisant allusion à la prise du pouvoir du Hamas en 2007. "Nous ne permettrons pas que cette situation se poursuive. Ou les choses changent comme il faut ou nous continuerons à déduire ces fonds", avait poursuivi M. Abbas.

Par ailleurs, le Premier ministre israélien s'est réuni dimanche avec ses ministres pour tenter de trouver une solution à la crise humanitaire dans la bande de Gaza. Cependant, cette réunion du cabinet de sécurité n'a abouti à aucune décision concrète pour cause de désaccords entre les différentes parties.

Commentaires

(0)
8Article précédentL'Autorité palestinienne intedit les manifestations en Cisjordanie durant l'Aïd al-Fitr
8Article suivantMiss Irak est actuellement en voyage en Israël