Quantcast i24NEWS - Décès d'un bébé à Gaza: payée par le Hamas, la famille a menti

Décès d'un bébé à Gaza: payée par le Hamas, la famille a menti

La mère de Leila al-Ghandour (C), un bébé palestinien de huit mois mort lundi après avoir inhalé des gaz lacrymogènes tient le corps de son enfant à l'hôpital al-Shifa de Gaza, le 15 mai 2018
THOMAS COEX (AFP)

Le Hamas, au contrôle de la bande de Gaza, a versé 8000 shekels (près de 2000 euros) à la famille dont le bébé est mort au mois de mai, à condition que celle-ci affirme que leur enfant a succombé suite à l'inhalation de gaz lacrymogènes lancés par les Israéliens, selon un acte d'inculpation déposé jeudi contre un Palestinien arrêté le 28 mai après des affrontements avec l'armée israélienne.

Leïla al-Ghandour, âgée de huit mois, est au centre d'une querelle sur les causes de sa mort, survenue en mai alors que le ministère gazaoui de la Santé avait initialement annoncé qu'elle était morte après avoir inhalé du gaz lacrymogène utilisé par les soldats israéliens comme moyens anti-émeutes lors des affrontements avec les Palestiniens à la barrière de sécurité qui sépare l'Etat hébreu de l'enclave. La famille avait accusé l'armée israélienne d'avoir tué l'enfant.

La version du décès du nourrisson était cependant mise en cause, avaient indiqué le 15 mai des sources sécuritaires israéliennes à i24NEWS.

"Nous avons beaucoup de témoignages qui mettent en doute la fiabilité de cette information", avait déclaré un porte-parole de l'armée israélienne, Avihai Adrei.

D'après les informations obtenues par i24NEWS, le bébé souffrait de problèmes cardiaques depuis sa naissance, et sa famille aurait convenu d'un accord avec l'organisation terroriste Hamas pour annoncer sa mort à la presse, en prétendant qu'il aurait été tué à cause des gaz lacrymogènes lancés par Israël, en échange d'une compensation financière significative.

Selon l'acte d'accusation déposé jeudi contre Mahmoud Omar, membre des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, et cousin du bébé, le suspect aurait confirmé lors de son interrogatoire que le 14 mai, sa mère lui a annoncé la mort du bébé, décédé suite à une maladie du sang.

Après avoir entendu son oncle Anouar et sa tante Mariam confier à la presse que leur fille avait succombé suite à l'inhalation de gaz lacrymogènes, Mahmoud Omar a été informé que Yahya Sinwar, leader du Hamas, avait offert 8000 shekels à la famille pour tenir les propos mensongers auprès de la presse.

Le 25 mai, le ministère palestinien de la Santé basé à Gaza avait déjà décidé de ne pas mentionner le nom de Leïla al-Ghandour sur une liste baptisée "les martyrs", recensant les Palestiniens tués lors d'affrontements avec l’armée israélienne, le long de la barrière de sécurité qui sépare l'Etat hébreu de l'enclave palestinienne.

Commentaires

(10)

Le mensonge va faire les titres de la presse européenne comme la mort du malheureux bébé a l’époque.... évidemment.

Ils auraient tort de se gêner, la Presse occidentale gobe tout ! A quand un démenti de France 2, BFMTV et autres ?

La majorité de la presse Européenne c’est du pain béni pour le Hamas tellement ils sont naïve le Hamas jongle avec cette presse il sont ridiculisés a mourir de rire c’est pour ça qu’elle perd toute crédibilité.

L’histoire de pierre et le loup ne leurs sert pas de leçon les médias européens est un super poisson docile ils mordent a l’hameçon a tout les coups.et maintenant RIDICULES. salut.

Depuis le mensonge "Al DURA" avec la complicité de certains journalistes, Il ne faut s'étonner de rien

Je suis trop choqué. Ce n'est pourtant pas dans leurs habitudes de mentir aux médias. En plus ils ont une excuse bien trouvée : c'est la faute des juifs avec leurs gouvernants pas juifs mais sionistes. Plus fort encore, même des juifs sont embobinés par ces bêtises. Enfin, qu'on entende de bonnes nouvelles

Que vas dire l’Europe a ce sujet ,que le bébé était déjà mort lors des manifestations amicales pré de la frontière entre gaza et Israel malheureusement ils ne vois que ce qui les intéresse honte à vous menteurs.....

et oui la presse européenne dupe leurs populations que des menteurs. C trop facile à écrire contre Israël un. pays ou la presse est libre c pas comme certains pays d'Afrique ou les caméras confisqués et les journalistes emprisonnés.

a quand une manifestation de la gauche française et des insoumis sur ce mensonge du Hamas ? ha zut je viens de me réveiller!!

usurpateurs et menteur et destructeurs ceux qui se reconnaîtront

8Article précédentEgypte: 32 djihadistes tués dans le Sinaï (armée)
8Article suivantFrappes aériennes sur Gaza après des lancers de cerfs-volants incendiaires