Quantcast i24NEWS - Gaza: un Palestinien succombe à ses blessures après des heurts à la frontière (ministère)

Gaza: un Palestinien succombe à ses blessures après des heurts à la frontière (ministère)

A Palestinian protester drags a burning tyre during a demonstration along the border with the Gaza Strip on June 1, 2018
Mahmud Hams (AFP)

Un émeutier Palestinien a succombé à ses blessures vendredi après-midi après des affrontements avec l'armée israélienne près de la frontière séparant Israël de la bande de Gaza, a annoncé le ministère de la Santé local.

Othman Rami Halles, un adolescent de 15 ans, a succombé à ses blessures à l'est de la ville de Gaza et 25 autres Palestiniens ont été blessés lors des manifestations le long de la frontière qui ont dégénéré en affrontements avec l'armée israélienne, selon Achraf al-Qodra, porte-parole du ministère palestinien de la Santé à Gaza.

Un officier de l'armée a été blessé vendredi en début de soirée après un tir de grenade lancée par des terroristes palestiniens du nord de la bande de Gaza.

Il a été évacué vers un hôpital pour obtenir les premiers soins, a notifié l'armée.

"Au cours des dernières heures, des milliers de Palestiniens ont pris part à de violentes émeutes à plusieurs endroits le long de la barrière de sécurité de la bande de Gaza. Les émeutiers ont lancé des grenades, des engins explosifs, des bombes incendiaires, des pneus brûlés et des pierres sur la barrière de sécurité", a précisé l'armée dans un communiqué.

"Lors des émeutes, les forces ont identifié une tentative d'infiltration en Israël depuis le nord de la bande de Gaza et ont tiré pour arrêter la tentative," a expliqué l'armée.

Au moins 140 émeutiers Palestiniens, incluant de nombreux terroristes du Hamas, ont été tués par des tirs israéliens depuis le début des manifestations.

AP Photo/Adel Hana

Israël assure tirer en dernier recours pour protéger ses frontières, ses soldats et sa population civile.

Il accuse le mouvement terroriste islamiste Hamas qui dirige l'enclave de se servir de la protestation pour couvrir des attaques contre les soldats et des tentatives d'infiltration en Israël.

Israël et le Hamas se sont livré trois guerres depuis 2008 et observent depuis 2014 un cessez-le-feu tendu.

Commentaires

(0)
8Article précédentYémen: le chef des rebelles vante l'Iran et le Hezbollah
8Article suivantSyrie: les rebelles remettent leurs armes lourdes dans la ville de Deraa