Quantcast i24NEWS - Gaza: 9 roquettes tirées sur Israël, le Hamas promet de lui faire "payer ses crimes"

Gaza: 9 roquettes tirées sur Israël, le Hamas promet de lui faire "payer ses crimes"

Deux sirènes d'alerte à la roquette ont retenti jeudi matin en Israël dans le conseil régional d'Eshkol (sud), une localité proche de la frontière avec Gaza, a annoncé l'armée israélienne.

Selon la même source, un projectile a été intercepté par le système de défense Dôme de fer, un autre a explosé dans un terrain vague à proximité de la barrière de sécurité qui sépare l'Etat hébreu de l'enclave palestinienne.

Neuf tirs de roquettes visant le territoire israélien depuis Gaza ont en tout été signalés depuis mercredi soir a indiqué l'armée, ajoutant que la plupart des projectiles se sont abattus dans des terrains vagues près de la clôture.

La branche armée du groupe islamiste Hamas qui contrôle l'enclave, les Brigades Izz al-Din al-Qassam, a annoncé jeudi matin être au "niveau d'alerte maximale", et a appelé toutes les organisations à se mobiliser.

Elle a par ailleurs averti qu'"Israël paiera par le sang le prix de ses crimes".

Mercredi soir, l'artillerie israélienne a riposté et "visé sept postes militaires contrôlé par le Hamas, une organisation terroriste", a indiqué l'armée, après des tirs depuis l'enclave palestinienne vers des militaires israéliens, qui ont blessé deux soldats. L'un d'eux, touché à l'abdomen et à la poitrine, a été évacué vers l'hôpital Soroka de Beer-Sheva.

A son arrivée, l'officier, âgé de 21 ans, a été immédiatement transféré en salle d'opération. Jeudi matin, son état s'étant amélioré, il a quitté la salle de traumatologie, a annoncé le professeur Gilbert Sabag, chef du service de chirurgie de Soroka.

Lors des bombardements à l'est de la ville de Gaza mercredi soir, trois palestiniens ont été tués et trois autres grièvement blessés, selon un communiqué du ministère palestinien de la Santé.

Ces nouvelles violences interviennent cinq jours après l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.

Samedi, le Hamas avait demandé un cessez-le-feu après une escalade de violences la veille qui a coûté la vie à un soldat israélien. Aviv Levy, un sergent de la brigade Guivati originaire de Petah Tikva avait succombé à ses blessures après un tir palestinien le long de la frontière de Gaza.

Sur son front nord, Israël a également mené mercredi soir un raid aérien en Syrie en riposte au tir de deux roquettes sur l'Etat hébreu, a annoncé l'armée dans un communiqué.

L'aviation a visé le lanceur à partir duquel les roquettes ont été tirées et ce secteur a également été bombardé par des tirs de l'artillerie israélienne, a ajouté l'armée.

Commentaires

(0)
8Article précédentSyrie: près de 250 morts dans les attaques coordonnées de l'EI (nouveau bilan OSDH)
8Article suivantLa Russie remercie Israël pour ses frappes contre l'EI en Syrie