Quantcast i24NEWS - Syrie: une frappe israélienne contre l'aéroport de Damas déjouée (médias d'Etat)

Syrie: une frappe israélienne contre l'aéroport de Damas déjouée (médias d'Etat)

An Israeli Air Force F-35 Lightning II fighter jet is seen at an air show at the Hatzerim air base in the Negev desert on December 27, 2017.
JACK GUEZ (AFP)

Les systèmes de défense antiaériens ont repoussé samedi soir une frappe israélienne présumée contre l'aéroport international de Damas en Syrie, rapporte l'agence de presse officielle locale Sana.

"Notre défense aérienne a répondu à une attaque israélienne au missile sur l'aéroport international de Damas et a abattu un certain nombre de missiles hostiles", a indiqué une source militaire citée par Sana.

L'agence n'a pas fait état dans l'immédiat de victimes ou de dégâts, mais a diffusé une vidéo du système anti-aérien en train d'être déclenché.

La vidéo montre une petite explosion lumineuse dans la nuit au-dessus de la ville.

Interrogée au sujet des allégations syriennes, une porte-parole de l'armée israélienne a affirmé: "nous ne commentons pas ce genre d'information."

Début septembre, dans une rare confirmation israélienne des opérations militaires en Syrie, un responsable avait affirmé que l'armée avait mené quelque 200 frappes dans ce pays ces 18 derniers mois, en visant principalement des cibles iraniennes.

Selon ce responsable israélien qui a requis l'anonymat, environ 800 missiles et bombes ont été lancés lors des attaques.

Mohamad ABAZEED (AFP/Archives)

Par ailleurs, en juillet un avion de chasse syrien avait pénétré dans l'espace aérien de l'Etat hébreu avant d'être abattu par l'armée.

"L'armée israélienne a repéré l'avion syrien de type Sukhoi qui a pénétré de deux km dans l'espace aérien israélien et a tiré des missiles Patriot dans sa direction", avait précisé l'armée.

L'Etat hébreu martèle cependant qu'il ne permettra pas à l'Iran de se servir de la Syrie comme tête de pont contre lui.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie par le régime, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes djihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé.

Commentaires

(5)

Ou sont tous les commentaires,hontes à vous

Heureusement qu’ils ont leur défense anti aérienne... apparemment les israéliens ont essayé d’attaquer au moment où il y avait une fête avec des grands feux d’artifice que les témoins ont confondu avec des explosions.

Une information sure et plus réelle:"L’agence officielle du régime SANA a attribué l’attaque à Israël ajoutant que plusieurs missiles hébreux avaient été interceptés par la défense antiaérienne et que l’attaque avait été repoussée. Les photos que nous nous sommes procurées paraissent au contraire indiquer que les cibles ont été pleinement atteintes. Des sources arabes et syriennes affirment que "les dégâts sont très importants". Des sources similaires avancent qu’une base de l’Armée iranienne à proximité de l’aéroport a également été prise pour cible, de même qu’un site de missiles antiaériens de fabrication russe. On ignore pour le moment le nombre des victimes de cette opération mais de nombreuses ambulances sont signalées sur zone. Lors d’un premier communiqué des sources gouvernementales syriennes suivant de grosses explosions entendues par tous les habitants du grand Damas, le régime avait expliqué qu’il s’agissait de déflagrations provenant de la destruction contrôlée de souterrains encore aux mains de la rébellion armée. Le mode opératoire du raid semble être identique aux précédents : des chasseurs-bombardiers du Khe’l Avir [l’Armée de l’air israélienne] auraient lancé des missiles de haute précision depuis le territoire israélien, à 65km des cibles ou à partir du Liban."

Syrie une frappe ciblée Rejouée...

I24NEWS ne supporte pas les critiques...

8Article précédentSyrie: une attaque israélienne déjouée contre l'aéroport de Damas (médias)
8Article suivantSyrie: une attaque israélienne déjouée contre l'aéroport de Damas (médias)