Quantcast i24NEWS - Erdogan est ''imprévisible' et "dangereux", estime Netanyahou (média israélien)

Erdogan est ''imprévisible' et "dangereux", estime Netanyahou (média israélien)

Israel's Prime Minister Benjamin Netanyahu (L) and Turkey's President Recep Tayyip Erdogan have exchanged diplomatic barbs in the past
RONEN ZVULUN, OZAN KOSE (AFP/File)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan est "imprévisible" et "dangereux" aurait récemment déclaré le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou aux ministres des Affaires étrangères grec et chypriote, a rapporté mercredi la chaîne israélienne Channel 10.

"La Turquie devient anti-démocratique, la preuve, Erdogan me qualifie d''Hitler' toutes les deux semaines. C’est un problème systémique et je n'en voit pas la fin", aurait déclaré Netanyahou, cité par des responsables israéliens.

"Erdogan prend des décisions économiques qui n'ont aucun sens. La situation s’aggrave. La Turquie voulait faire avancer la réconciliation avec Israël il y a deux ans à cause de la situation en Syrie. À présent, il n'y a même plus de coopération des services de renseignement avec la Turquie à propos de la Syrie", aurait ajouté le Premier ministre.

En mai, le président turc avait accusé Israël de "terrorisme d'Etat" et de "génocide". La Turquie avait notamment rappelé pour consultations ses ambassadeurs en Israël et aux Etats-Unis.

Au cours des dernières années, Netanyahou et Erdogan se sont à maintes reprises qualifiés mutuellement de "terroristes".

Si elle a conclu en 2016 un accord de normalisation des relations avec Israël, après plusieurs années de froid, la Turquie continue de critiquer régulièrement la politique israélienne. Cependant, en septembre des représentants officiels israéliens et turcs auraient repris contact après plusieurs mois de relations tendues suite à l'expulsion bilatérale de leurs ambassadeurs en raison d'une querelle diplomatique au sujet d'affrontements meurtriers en mai dernier à la frontière de la bande de Gaza.

Commentaires

(7)

Rétablir des relations diplomatiques permettra à Erdogan de gonfler les muscles auprès de sa population quand il le voudra en criant à la rupture avec Israël. Israël devrait rester à l’écart de cet autocrate !

Le clown du Bosphore avec son pays du tiers monde...

prendre ces distances zux maximum avec la Turquie d Erdogan, ne pas rompre les relations ,l isoler des américains, ne pas lui fournir notre aide ni sur notre alliance us,ni sur le gaz et enfin reconnaître une fois pour toute le génocide arménien,nous n avons rien à attendre de bon de se personnage..

Grand danger pour l'OTAN.

Prendre ses distances avec se malade , un jour c’est ok avec Israël un jour il traite Israël d’assassin, il faut qu’il aille se faire soigner de la tête , et si Israël lui parlait du génocide 1500000 Arméniens

il faudrais qu'israel reconnaisse le génocide armenien permettrais par les turc

Ce type est tellement insupportable que j'ai annulé l'achat d'une machine à laver Beko en apprenant que la marque était Turque.

8Article précédentLe Qatar annonce une aide "humanitaire" de 150 millions de dollars à Gaza
8Article suivantNetanyahou a qualifié Erdogan d'"imprévisible" et d''imprudent" (rapport)