Quantcast i24NEWS - Gaza: les livraisons de carburants ne reprendront qu'en cas "d'arrêt des violences" (Lieberman)

Gaza: les livraisons de carburants ne reprendront qu'en cas "d'arrêt des violences" (Lieberman)

Des Palestiniens brûlent des pneus près de la barrière séparant Gaza et Israël, le 12 octobre 2018.
SAID KHATIB (AFP)

Les livraisons de carburants et de gaz à Gaza ne reprendront qu'en cas "d'arrêt total des violences (et) du lancement de ballons incendiaires" vers Israël, a déclaré samedi le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman.

"Tant que la violence dans la bande de Gaza ne cessera pas complètement, y compris le lancement de ballons incendiaires et l'utilisation de pneus brûlés face aux localités israéliennes, l'approvisionnement en carburant et en gaz à Gaza ne reprendra pas", a-t-il écrit sur son compte Twitter.


Le ministre a annoncé vendredi l'arrêt "immédiat" de ces livraisons après des affrontements qui ont coûté la vie à sept Palestiniens dans la bande de Gaza le long de la frontière avec Israël.

L'accord sur la livraison de fioul, obtenu par l'ONU et soutenu par les Etats-Unis, avait vu la livraison cette semaine de milliers de litres de fioul payé par le Qatar dans l'enclave palestinienne contrôlée par le mouvement islamiste Hamas.

En outre, l'accord a été conclu sans l'aval de l'Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas, une première pour Gaza selon des diplomates.

Un haut responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a d'ailleurs indiqué jeudi que les Palestiniens ne voulaient plus traiter avec l'envoyé de l'ONU, Nickolay Mladenov, en raison de son intercession entre Israël et le Hamas.

Par ailleurs, dans une récente et rare interview, le chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinouar, a exhorté la communauté internationale à admettre que le mouvement était incontournable et à traiter avec lui.

Le Qatar, soutien de longue date du Hamas, paie le carburant (60 millions de dollars pour six mois).

(Avec agence)

Commentaires

(7)

Mais ça coule de source comment arrêter des incendies si ont leur vend de l’essence

Vous êtes trop gentil avec les palestiniens!

Des négociations équilibrées et sincères en faveur de la paix permettraient de sortir du cycle de violence œil pour œil, dent pour dent.

IL N'Y AURA JAMAIS DE PAIX tant qu'on sera sur NOTRE TERRE !!!!!!!!!!!!!! C'est cela qu'ils veulent et pas autre chose et inutile de se perdre en conjectures !!!! Utopique espoir !

Tous , les JUIFS veulent la paix car nous ne sommes ni haineux ni barbares. Mais, tous les JUIFS savent parfaitement qu'il n'y aura jamais la paix. Uniquement par ce que cela est impossible, dans un accord de paix c'est toujours 50/50 Et eux ils veulent 100% et mêmes plus encore les $$$ du monde .

Mêmes si un retour en Israël ( ils peuvent toujours rêver) était possible en 2 ans il n'y a plus rien , ils ne savent pas faire autre choses que tout casser. Laissons les rêver au retour. ISRAËL VAINCRA

Pauvre israel impuissante

8Article précédentGaza: les livraisons de carburants ne reprendront qu'en cas "d'arrêt des violences" (Lieberman)
8Article suivantSyrie: à la veille d'une échéance clé, pas de retrait des djihadistes d'une zone tampon