Quantcast i24NEWS - "Aucun accord ni entente n'est conclu avec Israël" (chef du Hamas)

"Aucun accord ni entente n'est conclu avec Israël" (chef du Hamas)

A delegation led by Hamas leader in Gaza Yahya Sinwar left for Egypt Friday
AP

Alors que de nouveaux affrontements entre émeutiers palestiniens et soldats israéliens ont eu lieu vendredi à la frontière entre la bande de Gaza et l'Etat hébreu, au cours desquels un Palestinien de 28 ans a été tué et 37 autres ont été blessés par balle, le chef du Hamas, Yahya Sinwar a déclaré qu'"aucun accord ni entente avec Israël n'est conclu."

Un Palestinien a également réussi à franchir la barrière de sécurité à la frontière avec Gaza et à s'infiltrer sur plusieurs centaines de mètres en Israël, mettant le feu à une serre avant d'être arrêté, a annoncé l'armée.

L’individu n’était pas armé et a été emmené pour interrogatoire par le service de sécurité intérieure (Shin Bet).

"Quiconque avance qu'il existe un accord ou des accords avec l'occupation ne dit pas la vérité", a affirmé le chef du Hamas qui a pris la parole lors d'un rassemblement près de la frontière avec Israël, à l'est de la bande de Gaza.

SAID KHATIB (AFP)

Sinwar a ajouté que, "bien qu'aucun accord n'est en train de voir le jour avec Israël, le Hamas est sur le point de conclure des 'accords' avec l'Egypte, le Qatar et les Nations Unies afin de lever le blocus [sur Gaza]".

Ces déclarations du chef du Hamas contredisent les récents rapports sur les progrès de pourparlers entre Israël et les Palestiniens sous l'égide de l'Égypte.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, qui était en visite officielle à Charm el-Cheikh, en Égypte, aurait notamment renoncé auprès de son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sisi à s'opposer à un accord entre Israël et le groupe islamiste Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, a rapporté jeudi le quotidien Al Hayat.

Cet accord se divise en deux parties, la première sera effective dans quinze jours et la seconde dans six mois, selon le journal.

Des sources palestiniennes ont également révélé qu'Abbas souhaitait accorder aux habitants de Gaza "une marge de manœuvre" après les affrontements récurrents entre les émeutiers palestiniens et l'armée israélienne à la frontière entre l'Etat hébreu et l'enclave palestinienne au cours des derniers mois.

Commentaires

(8)

Ils ont touché les dollars et la pression repart jus’qua la prochaine crise on verra rambo

En attendant les israéliens ont peur de passer côté gaza

Hamas a reçu 15 millions du quatar via israel en promettant un cessez le feu Et déjà ils renomment la guerre,,, pourquoi israel ne déduit pas les dégâts faits pour les ballons incendiaires sur les terrains agricoles des milliers d hectares dévastés des agriculteurs sans récoltes et sans ressources Et on constate que le terrorisme du Hamas paie bien même très bien puisqu ils reçoivent des dons miraculeux sur des promesses non tenues Les terroristes des ballons vont être payés et n ont aucune raison de ne pas recommencer On ne comprend la politique israeli pour se faire respecter Ou va t on,,,,

Le Hamas est le mal incarné il n y a pas d autres mots Aux gazaouis de mourir cette fois ci en combattant les dirigeants du Hamas il y aura moins de morts et au moins ils seront libérés de leurs geôliers

Je , ne comprend rien !!! vous avez tous l'air étonné ? Israël sait parfaitement qu'il n'y aura jamais de paix. Ils ont fait un geste pour le monde , rien de plus. Vous , vous attendiez à quoi ?

Mireille bat zona Israel pourrais raser gaza en 48h mais pourquoi détruire le seul et unique état palestinien ?

les israéliens préfèrent laisser Gaza pourrir et surtout pas se salir les mains .

Mireille ça va ???? Ca te dirait de......

8Article précédentSyrie: 26 civils tués dans des frappes de la coalition antidjihadistes (OSDH)
8Article suivantLe corps de Khashoggi jeté dans les canalisations après avoir été dissous (presse)