Quantcast i24NEWS - Istanbul: une pancarte antisémite dans l'hôtel des joueurs du Maccabi Tel Aviv

Istanbul: une pancarte antisémite dans l'hôtel des joueurs du Maccabi Tel Aviv

The entrance to former Nazi death camp Auschwitz, the subject of a documentary aired on German public proadcaster ZDF, which in an advertisement called the camp a "Polish extermination camp", is seen in Oswiecim, Poland in 2008
VALERY HACHE (AFP/File)

A leur arrivée à Istanbul mercredi soir, les joueurs du Maccabi Tel Aviv ont découvert une pancarte accrochée sur la porte de leur chambre d'hôtel où l'on peut lire "le travail rend libre", comme l'inscrivaient les Nazis à l'entrée des camps de concentration.

Les joueurs de football doivent disputer un match pour l'EuroLigue.

"Après avoir fini de diner à l'hôtel, nous avons emprunté les escaliers utilisés par le personnel pour des raisons de sécurité. Quand nous sommes arrivés devant notre chambre, nous avons découvert la pancarte,"a déclaré l'un des membres de l'équipe, Jake Cohen sur son compte Twitter.

"Je suis très curieux de savoir pourquoi cela a été installé", a ajouté Cohen.

Par ailleurs, alors que les relations entre Israël et la Turquie semblaient s'améliorer, le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé le mois dernier l'homme d'affaires et philanthrope Osman Kavala, écroué depuis un an, d'oeuvrer à "déchirer" la Turquie, le comparant au "célèbre juif" américano-hongrois George Soros, cible privilégiée des complotistes.

Osman Kavala est une figure majeure de la société civile en Turquie. Il est écroué depuis plus d'un an, soupçonné par les autorités d'avoir "financé" des manifestations antigouvernementales en 2013 et d'être lié au putsch manqué en 2016, ce qu'il nie farouchement.

"Qui se trouve derrière lui (Osman Kavala) ? Le célèbre Juif hongrois Soros. Cet individu envoie des gens à travers le monde pour diviser et déchirer les nations et emploie l'argent qu'il possède en grande quantité à cet effet", avait déclaré M. Erdogan à Ankara.

Commentaires

(4)

Les israéliens sont beaucoup trop gentils ils vont en en Turquie en vacances Ils devraient bien au contraire boycotter cette destination écoeurante

Exact Sergio...mais on va pas se refaire...

Pays de l'axe.

Danstern c'est vrai que la turquie faisait partie des ennemis durant la seconde gm mais tu peux pas les attaquer sur ce plan la par contre je suis d'accord avec sergio israel est trop gentille avec la turquie et avec son tyran dont je ne citerai meme pas son nom

8Article précédentIstanbul: une pancarte antisémite dans l'hôtel des joueurs du Maccabi Tel Aviv
8Article suivantLe Qatar a demandé d'être remercié par Israël pour son aide à Gaza