Quantcast i24NEWS - L'ONU confirme l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise

L'ONU confirme l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise

Lebanese and Israeli military representatives meet as part of a routine UNIFIL-organized tripartite meeting, as the IDF Northern Shield operation continues, December 5th, 2018
IDF

La Force de l'ONU au Liban (Finul) a confirmé jeudi l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise, deux jours après une opération de l'armée israélienne lancée pour détruire selon elle des tunnels d'attaque du Hezbollah libanais repérés sous le sol israélien.

La Finul a fait cette annonce dans un communiqué après une visite dans la journée dans un secteur près de la ville frontalière de Metula dans le nord d'Israël, où Israël avait affirmé avoir découvert un tunnel.

La force de l'ONU ne mentionne pas le mouvement chiite libanais dans son communiqué.

Le général Stefano Del Col, le commandant de la Finul, accompagné d'une équipe technique, s'est rendu dans ce secteur "où Israël avait dit avoir découvert un tunnel proche de la ligne bleue", qui tient de frontière entre les deux pays, selon le communiqué.

"Après inspection du site, la Finul peut confirmer l'existence d'un tunnel dans cette zone", a ajouté le texte. La Finul est "engagée avec les parties pour assurer d'urgence un suivi (de la situation). Il est très important d'avoir une idée complète de cet évènement dangereux".


L'organisation internationale a indiqué qu'elle allait envoyer les "résultats préliminaires" aux autorités libanaises concernées.

Mardi, Israël a annoncé avoir découvert des tunnels du Hezbollah, son ennemi juré soutenu par l'Iran, infiltrant son territoire depuis le Liban, et a lancé une opération pour les détruire.

L'armée israélienne, qui a appelé la Finul à intervenir, a affirmé qu'un des tunnels détectés partait d'une maison dans le village libanais de Kfar Kila, courant sur 40 m en territoire israélien, ajoutant travailler à sa "neutralisation".

Les forces israéliennes opèrent actuellement dans trois secteurs le long de la frontière d'ouest en est, selon un porte-parole militaire.

Jeudi, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a emmené des diplomates basés en Israël à la frontière avec le Liban pour leur montrer les tunnels souterrains du Hezbollah, les appelant à sanctionner le mouvement  libanais.

Commentaires

(7)

a la guerre comme à la guerre .tous les moyens sont bons

FINUL = Bande de nuls

Nan jean ou plutôt mohamerde, A la guerre comme à la guerre,Israel aurait détruit Hamas et Hezbollah si elle ne devait pas épargner les civils derrière lesquelles se cachent tes lâches de frères....

Non la guerre quand elle est ouverte et déclarée il y a une armée face à une autre armée pas de civils au milieu ni d un côté ni de l’autre

Maintenant, il ne reste plus pour l’ONU qu’à condamner Israël...

Ou est la force de là final? Elle ne voit rien,et quand on lui ouvre les yeux,elle publie un communiqué. On a vu mieux en matière d’efficacité A moins que ces fonctionnaires de la « paix » ne soient là que pour toucher un confortable salaire

À la frontière libano israélienne, c’est pas la même chose et c’est dans ce sens qu’il a été construit !!!! Après l’onu.....

8Article précédentL'ONU confirme l'existence d'un tunnel à la frontière israélo-libanaise
8Article suivantTurquie: nouveau coup de filet en lien avec le putsch manqué