Quantcast i24NEWS - Nouvelle distribution d'argent qatari dans la bande de Gaza

Nouvelle distribution d'argent qatari dans la bande de Gaza

FILE- Palestinian Hamas government employees queue to receive 60 percent of their long-overdue salaries in Gaza City, Friday, Nov. 9, 2018. Gaza's Hamas rulers received dollars 15 million from Qatar to help pay the salaries of their civil servants.
AP Photo/Adel Hana

Des centaines d'employés de l'administration civile du Hamas au pouvoir à Gaza ont de nouveau fait la queue vendredi devant les banques du territoire palestinien pour toucher de l'argent versé par le Qatar.

C'est la deuxième fois que la même scène se reproduit en un mois.

La singularité de l'initiative provient du fait qu'Israël permet au Qatar, pays arabe avec lequel il n'a pas de relations diplomatiques, de faire entrer dans la bande de Gaza des fonds largement destinés à payer des employés du mouvement terroriste palestinien Hamas.

En tout, ce sont 90 millions de dollars qataris qui doivent être distribués en six tranches mensuelles de 15 millions, principalement an arriérés de salaires aux fonctionnaires, mais aussi en aides financières aux habitants de Gaza.

Ces derniers ont fait la queue devant les agences bancaires tôt le matin. "Cet argent nous aide à vivre nos vies et à subvenir aux besoins de nos enfants, même si ce n'est qu'un petit peu", dit Doaa, 36 ans, employée au ministère de la Femme.

Le ministère des Finances du Hamas a indiqué dans un communiqué que les fonctionnaires percevraient 50% de leur salaire.

GIUSEPPE CACACE (AFP)

Depuis des mois, des dizaines de milliers de fonctionnaires ne sont plus payés que sporadiquement, ce qui ajoute aux crispations dans le territoire éprouvé par les guerres, les blocus israélien et égyptien, la pauvreté et les pénuries.

Le Qatar, soutien de longue date du Hamas et acteur influent à Gaza, prend part, avec l'Egypte et l'ONU notamment, aux efforts pour établir une trêve durable.

Israël qui contrôle tous les accès au territoire en dehors de la frontière égyptienne a de nouveau laissé jeudi soir l'ambassadeur du Qatar, Mohammed Al-Emadi, franchir le point de passage entre Israël et l'enclave avec l'argent, selon des sources proches du Hamas.

Un Gazaoui sur deux vit sous le seuil de pauvreté, le chômage affecte 53% de la population, et l'économie de l'enclave est en "chute libre", d'après la Banque mondiale.

Commentaires

(6)

Bizarre il y a que des fonctionnaires ? Ils font quoi ses milliers de fonctionnaires il y a tellement de travail? Donc pas de chômage

Mais où sont passés les innombrables milliards

combien Israël retournera?

Retournera quoi? Des millions?

oui Israël ne cesse de grignoter sur ça

Jean alias Mohamed

8Article précédentHRW demande à l'Arabie saoudite de permettre un accès à des détenues
8Article suivantPlus de 50% de la population connectée à internet, selon l'ONU