Quantcast i24NEWS - Liban: un haut responsable américain s'engage à "contrecarrer" l'Iran

Liban: un haut responsable américain s'engage à "contrecarrer" l'Iran

A flag of Lebanon's Hezbollah Shiite movement and a religious flag reading "al-Hussein" fly on the border with Israel
JALAA MAREY (AFP/File)

Un haut responsable américain a déclaré que les États-Unis intensifieraient leurs efforts pour contrecarrer les "activités dangereuses" de l'Iran dans la région, y compris le financement et les activités d'organisations telles que le Hezbollah au Liban.

Se référant au groupe soutenu par l'Iran, le sous-secrétaire d'État américain aux Affaires politiques, David Hale, a affirmé qu'il était "inacceptable" d'avoir une milice échappant au contrôle de l'État pour creuser des tunnels d'attaque vers Israël.

L'ancien ambassadeur des États-Unis au Liban, M. Hale a pris la parole lundi après des entretiens avec des responsables libanais.

Il a également réitéré que les États-Unis ramèneraient ses troupes de Syrie, mais a souligné que son pays restait "déterminé" à faire en sorte que le groupe État islamique ne puisse pas se rétablir.

L'armée israélienne a affirmé dimanche avoir découvert un dernier tunnel creusé par le Hezbollah libanais dans le but, selon elle, de mener des infiltrations sur son sol, annonçant la fin prochaine d'une opération débutée en décembre.

"Nous avons trouvé un autre tunnel d'attaque du Hezbollah sous la frontière entre le Liban et Israël", a affirmé à des journalistes le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, porte-parole de l'armée. "Selon notre évaluation, il n'y a plus d'autre tunnel transfrontalier", a-t-il ajouté.

L'entrée du dernier tunnel localisé, le sixième connu, se trouve dans le village libanais de Ramyeh, situé à 800 mètres au nord du territoire israélien.

S'étendant sur plusieurs dizaines de mètres en Israël et creusé à 55 m sous terre, il s'agit du tunnel le plus profond, "le plus long et le plus complet" de tous ceux découverts par l'armée depuis le lancement le 4 décembre de l'opération "Bouclier du nord", a avancé le porte-parole.

Selon Israël, ces tunnels devaient servir au Hezbollah pour enlever ou assassiner des soldats ou des civils israéliens, et pour s'emparer d'une frange du territoire israélien en cas d'hostilités.

(avec agence)

Commentaires

(3)

L’usage « potentiel » des tunnels qui arrivent en territoire israélien était « selon les responsables israéliens....etc etc » et selon Le Hezbollah pour faire du tourisme ? et selon les Libanais j’ai pas vu, je regardais ailleurs ? et selon les forces de l’ONU sur place ..on ne sait pas si c’était pour agresser Israël . On croit rêver !

c est qui?

Jean toujours aussi intelligent

8Article précédentIran: 13 morts dans le crash d'un avion cargo militaire (armée)
8Article suivantSon drapeau brûlé à Beyrouth, la Libye boycotte une réunion arabe