Quantcast i24NEWS - Syrie: 22 morts dont 6 civils dans les frappes de la coalition anti-EI à Raqa

Syrie: 22 morts dont 6 civils dans les frappes de la coalition anti-EI à Raqa

De la fumée s'élève au-dessus de la ville syrienne Ain al-Arab, appelé Kobane par les Kurdes après des frappes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis le 14 octobre 2014
Aris Messinis (AFP)
Le groupe terroriste a diffusé plus tôt une vidéo montrant 25 soldats syriens exécutés par des adolescents

L.Saubadu/A.Bommenel, abm/tsc/vl (AFP)22 personnes, dont six civils, ont péri dans une série de frappes aériennes de la coalition anti-djihadiste contre le groupe Etat islamique (EI) dans son fief de Raqa, en Syrie, selon une ONG. 

Outre les civils, dont un enfant, les morts sont des combattants du groupe djihadiste, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), qui dispose d'un important réseau de sources médicales et militaires. Des dizaines de personnes ont été blessées dans ces frappes.

Les avions de la coalition menée par les Etats-Unis ont frappé à 16 reprises à Raqa selon un porte-parole du Pentagone à Washington. 

Ces opérations contre la capitale de facto de l'EI en Syrie avaient pour but de priver le groupe "de la capacité de déplacer des matériels militaires à travers la Syrie et en direction de l'Irak", a déclaré le lieutenant-colonel Thomas Gilleran. Les appareils de la coalition "ont attaqué avec succès de nombreuses cibles", détruisant des bâtiments de l'EI et des routes, selon lui.

La coalition mène des frappes contre l'EI en Syrie et en Irak depuis que ce groupe né en 2013 a élargi son territoire dans le deux pays.

Dirigé par Abou Bakr al-Baghdadi, l'EI contrôle environ la moitié du territoire syrien, dont une large partie est inhabitée, et près d'un tiers de l'Irak.

Le groupe terroriste sunnite a diffusé plus tôt samedi une vidéo montrant 25 soldats du régime syrien exécutés par des adolescents dans l'amphithéâtre de la cité antique de Palmyre.

La vidéo d'une dizaine de minutes, diffusée par l'antenne de l'EI de la province de Homs, montre une exécution qui se serait déroulée peu après la prise le 21 mai par les djihadistes de la ville de Palmyre (centre), qui abrite des ruines antiques mondialement connues et classées par l'Unesco au patrimoine mondial de l'humanité.

On y voit 25 soldats en uniforme vert et brun être tués à bout portant dans le théâtre devant un immense drapeau noir et blanc du groupe suspendus aux ruines. Les auteurs de l’exécution, habillés en tenue de camouflage, semblent être des adolescents, dont certains très jeunes.

Plusieurs dizaines d'hommes, accompagnés de quelques enfants, assistent à la scène, assis dans les gradins de l'amphithéâtre, selon la vidéo.

Avant l'exécution, un jeune djihadiste accuse les soldats d'être des "Nossaris", un terme péjoratif donné aux alaouites, la communauté dont est issu le président Bachar al-Assad.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait fait état le 27 mai de l'exécution d'une vingtaine de combattants du régime dans le théâtre romain.

"Utiliser les ruines romaines pour tuer des civils prouve que l'EI méprise l'humanité", avait alors réagi le directeur des Antiquités syriennes Maamoun Abdulkarim, interrogé par l'AFP.

L'EI a diffusé de multiples vidéos d'exécution par des méthodes barbares depuis que ce groupe ultra-radical a pris le contrôle de larges pans de territoire en Syrie et en Irak, où il a proclamé un "califat". Ces vidéos insoutenables sont devenues sa principale arme de propagande.

Le 23 juin, une vidéo montrait ainsi l'exécution particulièrement cruelle de 16 hommes présentés comme des "espions", dont certains meurent noyés dans une cage plongée dans une piscine.

(Avec AFP)

Commentaires

(4)

Pendant que le Dept. d'Etat US remet en cause l'interdiction de BDS, qu'Hollande approuve le rapport onusien condamnant Israël, EI se comporte comme le hordes nazies en URSS en 1941! L'Iran aura sa bombe nucléaire grâce à Obama. Merci les "chefs" de gouvts. Seul le Pst Egyptien a pris la mesure du danger mortel qui pèse sur son pays et le Monde. Nous sommes avec lui.

Et pendant ce temps-là Hollande accepte le rapport onusien anti-israélien; pauvre gouvts qui nous ont fait croire au "printemps arabe", à la démocratisation en Tunisie, Libye etc..ces gens-à ne savent même pas ce que c'est. EI = neéonazisme, ah si seulement nus avons un autre Churchill ! Quant à la Maire de Madrid elle n'a comme projet que débaptiser le nom de Mme Thatcher, décidément la bêtise et l'arrogance se porte bien aussi en Espagne.

les frappes efficaces de Raqa vont-elles avoir un impact sur l'avancée de l'EI ? Détruire leur matériel de guerre et les routes va t-il suffire à éradiquer daesh et ses exécutions insoutenables contre les troupes de Assad ? Que revendique au juste daesh, en Syrie, à part prendre le contrôle du pétrole, et le renversement de Assad. Et Alep ? théâtre de tueries et d'horreurs, comment voulez vous que seuls les Etats Unis avec leurs frappes ciblées atteignent leur objectif, c'est impossible, il y a trop de civils en danger. Les Nations Unies devraient être en première ligne pour protéger les civiles, les évacuer. On ne sait, pour l'heure si l'EI a également "miné" le sol syrien, auquel cas, les opérations militaires seraient encore plus difficiles.

Bizarrement des civils sont tués et aucun mot ce serait Israël qui aurait tué des civils sa aurait fait la une

8Article précédentNucléaire iranien: Israël s'insurge contre la possible levée des sanctions
8Article suivantIsraël: les ultra-orthodoxes retrouvent le monopole des conversions au judaïsme