Quantcast i24NEWS - Fabius réitère la mobilisation de Paris pour la reconnaissance de la "Palestine"

Fabius réitère la mobilisation de Paris pour la reconnaissance de la "Palestine"

French Foreign Affairs minister Laurent Fabius (R) and his Palestinian counterpart Riyad Al-Malki (L)
MIGUEL MEDINA / AFP
Le chef de la diplomatie française a reçu à Paris mardi son homologue palestinien al-Maliki

MIGUEL MEDINA / AFPLes signes indiquant que la France ne présentera pas de résolution au Conseil de sécurité de l'ONU dans les mois à venir, se sont précisés mardi lors de la venue en France du ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, rapporte mercredi le Jerusalem Post.

Lors de la rencontre d'al-Maliki avec le ministre français des Affaires étrangère, Laurent Fabius, aucune mention de la résolution n'a été faite.

La rencontre à Paris entre les deux ministres, a toutefois été l'occasion pour le ministre français de déclarer que Paris commençait à travailler sur un projet de reconnaissance française de la "Palestine".

Un porte-parole de haut rang de la diplomatie a également déclaré récemment que la France était revenue sur son projet de proposition de résolution à l'ONU après avoir fait face à des objections venant à la fois d'Israël, qui s'oppose à l'idée d'imposer une solution venant de l'extérieur, et des Palestiniens, mécontents de la résolution qui ne leur apporte pas satisfaction.

Selon le porte-parole du Quai d'Orsay, la France souhaiterait proposer un compromis: la reconnaissance immédiate de la "Palestine" au lieu de la résolution. Le Parlement français, avec un certain nombre de parlementaires européens, avait déjà recommandé de prendre une telle mesure l'an dernier, après que le gouvernement suédois est devenu le premier pays d'Europe reconnaître la "Palestine".

Contrairement à l'initiative suédoise, ou l'initiative de parlementaires européens, la reconnaissance française "pourrait amener d'autres Etats européens à prendre des mesures similaires", a déclaré le porte-parole.

La réunion a été l'occasion pour les deux ministres de préparer le premier séminaire intergouvernemental franco-palestinien, dont la prochaine réunion, visera à "approfondir" les relations bilatérales dans les domaines politique, économique et culturel.

Création d'un groupe international de soutien

L'entretien, tenu à huis clos, a également permis de faire point sur la situation en Cisjordanie, "qui se dégrade chaque jour en l’absence de perspective politique", a fait savoir le Quai d'Orsay dans sa déclaration.

Fabius a réaffirmé de son côté, la mobilisation de la France pour l'établissement de la paix au Proche-Orient, que confirme, selon le Quai d'Orsay, la proposition française de créer un groupe international de soutien.

Lors d'une visite en Israël en juin, le ministre français avait évoqué les trois composantes du nouveau plan diplomatique français, à savoir les négociations directes, la mise en place d'un groupe international de soutien pour rapprocher les deux parties et la proposition d'une résolution au Conseil de sécurité.

Bien que les détails sur le groupe international de soutien soient encore méconnus, l'idée princpale consisterait en l'expansion du Quartet (Etats-Unis, UE, Russie et ONU) pour y inclure certains Etats arabes modérés, ainsi que la France et certains autres pays européens.

A lire sur le même sujet: Paris aurait abandonné sa résolution de paix pour le Proche-Orient

Commentaires

(8)

La France toujours à la recherche d'une légitimé internationale, et vouloir travailler et imposer une résolution tendant à reconnaître la "Palestine" est une grosse erreur politique surtout dans le contexte conflictuel du moyen et du proche orient ,dois je rappeler à ce naïf par nature, que le conflit Israélo- Arabe des territoires disputés doit impérativement être réglé par toutes les parties entres elles, la France , pas plus que les autres pays , du reste, ne peuvent se substituer à elles ,d'autres parts, alors que le guide suprême de la république islamiste d'Iran vient de déclarer, en clair , avec les milliards de dollars qui vont êtres débloqués , suite aux accords sur le nucléaire, nous allons je cite " soutenir les Arabes des territoires disputés ( que d'autres appelleront "Palestine) la Syrie , le Hezbollah le Hamas , et le djihad islamique pour la destruction de l'état d'Israël (pas tout à fait dans ces termes mais qui voulait dire la même chose) le Hamas , le Hezbollah et toutes les autres factions terroristes , sur une liste officielle , je précise ,ne reconnaissent pas l'état d'Israël, d'autres parts, la France , en particulier, ferait mieux de s'inquiéter de l'avancée inexorable de Daesh , qui représente e un vrai danger pour l'Europe et le monde, si ces naïfs qui essayent de faire la politique, pensent qu'une paix au proche orient allait régler leurs problèmes intérieurs , ils se trompent !

Au MO les arabes sunnites sont plus préoccupés par l'Iran et les Chiites que par le pb palestinien et par Abbas et sa clique et les négociations entre Égypte Arabie saoudite et Émirats et Turquie pour calmer le Hamas et l'obliger à s'entendre avec le gt israélien mettent hors jeu L'AP le Fatah et le "rêve" de créer un état palestinien en Judee Samarie La France qui a signé avec l'Iran et où Fabius accompagné par tous ceux su veulent vendre et se vendre à ce pays est en retard d'une guerre celle inéluctable que declenchera l'Iran contre Israel et les Sunnites qui se moquent totalement du pb palestinien et du rêve qu'ils ont créé pour combattre Israel La donne a changé seule l'Occident mercantile ou par peur de leur population musulmane ne le comprend pas en soutenant la chimère palestinienne

Monsieur FABIUS, que nombreux en France estiment définitivement disqualifié par l'affaire dite "du sang contaminé", persiste à tenter d'exister sur la scène internationale où le poids de la France apparait clairement limité. Après s'être réjouis des accords qui ont désespéré l'opposition iranienne et ouvert au régime des mollah l'accès à l'arme nucléaire... Il poursuit son petit bonhomme de chemin en intervenant dans le contexte mouvant d'une région qu'il ne comprend visiblement pas du tout. Quelle sera sa prochaine trouvaille?

Désolée mais cette fois votre indécence dans la censure passe le comble donc je remets via lien mon commentaire. J'avais prévu face à votre entêtement à vouloir museler et je recommencerai autant qu'il sera nécessaire ! http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=825807comm.png

Inénarrable diplomatie française qui imagine avoir un consensus pour leurs manœuvres j'espère que comme la dernier fois cela ne sera pas le cas.

Ce n’est pas d’un problème Israélo / Arabe dont il s’agit, mais bien d’un problème Israélo / Européen. Et plus particulièrement d’un problème Franco / Israélien. La première des questions à laquelle nous devons répondre est : Quel est l’intérêt pour l’Europe et pour la France à vouloir s’occuper de ce qu’il ne les regarde pas ? Pourquoi l’Europe entière s’entête à vouloir sauver la Grèce ?,…. C’est pour se sauver elle-même. L’Europe ne peut faire autrement, car elle risque à tout moment de sombrer. L’Europe a peur de disparaître avec la Grèce. Mais avec le Moyen-Orient, que se passe t-il ? Le seul intérêt se situe en 1973, date du premier choc pétrolier. Dont les responsables et instigateurs sont les USA, …………. Mais qui a donné un rôle de premier plan à l’Arabie Saoudite. Ainsi l’Arabie Saoudite posera ses 4 conditions, à la reprise des livraisons de pétrole. L’une d’elles fut: Le financement de la cause arabo-palestinienne (par l’Europe) et la reconnaissance d'un peuple palestinien jusqu'alors inconnu en Europe : le ministre du pétrole saoudien déclarait le 26 novembre 1973 à la télévision française dans l'émission Actuel 2 : « si vous ne changez pas votre politique de soutien à Israël, l’Europe va souffrir ». Sans parler du rôle néfaste de l’ONU qui entretient depuis 1948 des réfugiés à vie. Seulement 3 ans avant, en 1945, il y eut dans toute l’Europe 40 Millions de réfugiés. Que sont ils devenus ?,……. De même que les 900 000 réfugiés juifs des pays arabes, où se trouvent ils actuellement ?. Par contre 67 ans après, nous parlons toujours des 720 000 réfugiés arabes de Palestine,……. Qui sont devenus au passage, 7 Millions selon les calculs savants de l’ UNRWA. (5 millions alentour et sur place + 2 millions en diaspora) Voilà 42 ans, que l’Europe s’est ingéniée à attiser les haines, à souffler sur les braises, et à envenimer le conflit. Car elle s’en fout royalement !,……. Qu’il y ait des morts de part et d’autre, ce n’est pas son problème. Elle n’en n’a rien à cirer. Seule ce qui compte, c’est sa propagande, et que le monde puisse penser le contraire de la réalité. L’Europe voulait donner la Bombe Atomique à la Syrie, …. Imaginez ce qu’il en aurait été !, L’Europe voulait donner la Bombe Atomique à l’Iraq, …. Imaginez ce qu’il en aurait été !, L’Europe voulait donner la Bombe Atomique à la Libye, …. Imaginez ce qu’il en aurait été !, Ces trois pays sont des plus cruels dans le monde, ils sont sans loi et en parfaite décomposition !........ Qu’auraient-il fait avec une Bombe Atomique ? L’Europe vient d’autoriser la Puissance Atomique à l’Iran, …. Que croyez-vous qu’il va se passer ? Si le gouvernement Français veut nous faire croire qu’il travaille pendant le mois d’Août, ce ne sont pas les problèmes qui manquent en France. Car la rentrée va être des plus chaudes. Plus vite, Israël se débarrassera de cette Europe qui a tué des millions de juifs, plus vite une PAIX durable s’installera en Judée et Samarie.

Et moi je me mobilise pour la libération de la Bretagne, de la Normandie, du pays basque et...de la Corse...non mais!!!

heureuse initiative de M.Fabius, la reconnaissance immédiate de la "Palestine". Prochaine étape, la reconnaissance des frontières de 1967 et arrêt de la colonisation israélienne.

8Article précédentQatar: l'application d'une loi clé pour les travailleurs immigrés repoussée
8Article suivantSyrie: l'Etat islamique décapite l'ex-directeur du site archéologique de Palmyre