Quantcast i24NEWS - L’armée russe bloque des avions israéliens dans le ciel libanais (rapport)

L’armée russe bloque des avions israéliens dans le ciel libanais (rapport)

Un avion israélien décolle d'une base militaire.
AFP
200 personnes se sont réunies samedi à Moscou pour manifester contre l'intervention militaire russe en Syrie

L’armée russe a prévenu les forces de l’air israéliennes de ne pas voler dans l’espace aérien russe le long de la frontière entre la Syrie et le Liban après que avions israéliens ont été détectés par les radars russes, a indiqué un rapport libanais publié vendredi.

Ce rapport a été publié au lendemain de l’annonce d’une "ligne directe" installée entre Moscou et Tel Aviv pour éviter tout incident entre leurs aviations.

Des diplomates libanais ont indiqué que l’avertissement russe a été donné deux semaines après que des radars de l’armée russe ont détecté des avions de chasses israéliens s’approchant de l’espace aérien contrôlé par la Russie sur le long de la frontière entre la Syrie et le Liban.

“Des avions russes ont immédiatement bloqué le chemin des jets israéliens alors qu'ils volaient au-dessus de la région d'Akkar dans le nord du Liban. Les Russes ont averti qu’une entrée dans l'espace aérien syrien serait un prétexte pour ouvrir le feu", a déclaré la source diplomatique.

Selon le rapport, les avions israéliens étaient en mission de reconnaissance pour observer les ports de Tartus et de Latakia pour inspecter des possibles transferts d’armes au Hezbollah.

Deux cents manifestants à Moscou contre la guerre en Syrie, une personne arrêtée

Vasily Maximov (AFP)Environ deux cents personnes se sont réunies samedi dans le centre de Moscou pour manifester contre l'intervention militaire russe en Syrie, et une personne a été arrêtée par les forces de l'ordre, ont constaté des journalistes de l'AFP sur place.

Dans un petit parc du centre de la capitale, entourés d'un épais cordon de sécurité, des Moscovites, pour la plupart quinquagénaires ou sexagénaires, se sont retrouvés pour marquer leur opposition aux frappes aériennes russes en Syrie, qui ont débuté le 30 septembre.

Ils répondaient à l'appel du parti d'opposition Solidarnost, mais la plupart des manifestants affichaient des badges pacifistes et non politiques.

Moins d'une heure après le début de la manifestation, une femme qui brandissait un panneau où l'on pouvait lire "Poutine assassin, ne fais pas honte à la Russie!" a été arrêtée et placée sans ménagement dans un fourgon de police.

Les forces de l'ordre ont très vite bloqué l'accès à la manifestation.

Les manifestants présents ont chanté des slogans contre l'intervention militaire, contre la corruption, et ont également déployé des banderoles promettant "l'enfer à ceux qui bombardent au nom de la paix".

"La guerre, ce n'est pas ce qu'il nous faut dans notre pays, nous avons déjà beaucoup de problèmes à régler, nous traversons une grave crise politique, économique", a expliqué à l'AFP Svetlana Kravietz, 42 ans, qui faisait partie des organisateurs de la manifestation.

"Aujourd'hui on nous montre de premiers succès, comme au début en Afghanistan (où l'armée soviétique est intervenue de 1979 à 1989, ndlr). Mais après ça a dégénéré, ça a créé de gros problèmes", a souligné de son côté Dmitri Stepanov, 36 ans, employé dans le marketing.

"Aujourd'hui j'ai l'impression que la situation se répète", s'est-il inquiété.

Svetlana Kravietz a estimé quant à elle que les frappes aériennes russes avaient un objectif caché.

"On a déjà eu la guerre en Ukraine, et maintenant que ça se calme, on part faire la guerre en Syrie", a-t-elle dit. "Certains, au sein des autorités, organisent ces guerres pour garder le pouvoir et non pour aider qui que ce soit."

(avec AFP)

Commentaires

(8)

Poutine continue à faire son cinéma et à jouer la carte de l'intimidation envers Israël, en faisant comme s'il s'agissait d'un pays occidental ou des USA, qui tremblent de peur, à la moindre de ses gesticulations ou d'un coup de menton. Soyons sérieux, il y a, selon différentes sources bien informées, une vingtaine d'avions Sukhoi de haut niveau, ainsi que plusieurs missiles sol-air prêts à l'emploi en Syrie. Poutine sait mieux que personne qu'il ne fera pas le poids face à l'aviation israélienne, au cas où il dépasserait la ligne rouge, et provoquerait une réaction violente, s'il continue à vouloir interdire de vol au-dessus du Liban, les avions de chasse israéliens. Lors de la "guerre d'usure" initiée par Nasser (1970), l'aviation israélienne avait abattu 14 Mig pilotés par des soviétiques, au-dessus du Canal de Suez, et ce genre d'humiliation ne s'oublie pas facilement. Poutine est brutal, arrogant et provocateur lorsqu'il s'adresse à des pays faibles/lâches qui ont peur de ses menaces; ce n'est heureusement, pas le cas d'Israël, et il le sait très bien...

Comment va réagir Poutine, quand dans les prochains jours, le hezbollah va détruire par erreur, un avion russe ?

Israel ne peux pas laisser les chars et missiles sol air entrer au liban et permette au hesbolah de riposter contre le million de syriens entree au liban, la guerre interne au liban est inevitable , poutine le sait mais pendant ce temps ses ventes d'arme se porte bien, comme dans le meme temps l'iran tire en coulisse les fils pour entraines tous les terroristes du monde allies, il est a craindre que la guerre israel russie debute avec la destruction d'unou plusieurs avions russes , mais pour poutine cela ne peut permettre que de faire encore plus de business, que D... protege israel gog et magog n'est plus tres loin relre les prophetes.....

Pouvez vous relatée EXACTEMENT les faits ( la date, l'heure, combien d'avions Israéliens ont été contraints de rebrousser chemin , il y a plusieurs jours, j'ai entendu que des avions Israéliens ont été engagés par des avions russes au dessus de la syrie et ont rebroussé chemin en direction d'Israel est ce vrai? Si oui, précisez le déroulement ) ne laissez pas les gens qui vous lisent dans l'ignorance de l'exacte réalité.

Le seul risque sérieux de combat mettant en cause des avions russes, a eu lieu il y a deux semaines, pratiquement dans l'espcace aérien turc, pas loin de la frontière syrienne. Les pilotes russes ont adressé de "façon agressive" des signaux indiquant très clairement, aux avions turcs, qu'ils allaient ouvrir le feu s'il ne se retiraient pas, les Turcs sont repartis. Nous n'avons pas entendu parler de cette "reculade" d'avions israéliens face à des Sukhoi russes, d'autant que des plans de vol ont été établis entre les responsables russes et israéliens, pour éviter tout risque de confrontation directe. Les Russes ne feront pas le poids en cas de conflit et des forces en présence, ils le savent. Qui peut croire que des pilotes israéliens auraient pris peur en se trouvant face à des avions russes, et rebrousseraient chemin, pour venir se réfugier dans leur base, en Israël ? C'est trop gros...

On aura tout vu

je ne vois pas comment la Russie pourrait prétendre défendre la démocratie syrienne libre tout en soutenant Bachar al-Assad... d'autant plus que la Russie aux ordres de Poutine est en pleine violation territoriale puisqu'elle foule le sol syrien de son armée... si Assad n'a plus d'armée, qu'il aille se faire voir !

@LAURENT GANTNER même si c'est loin d'être un ange, Bachar El Assad est légitime parce qu'il a été élu; donc, les Russes n'interviennent pas en violation territoriale puisque c'est le président légitime qui a demandé leur intervention; c'est un principe de droit international qui vous a sans doute échappé, exactement comme Hollande qui a été obligé de manger son chapeau face à Poutine ; si Bachar El Assad se maintient coûte que coûte au pouvoir, ce n'est pas pour son plaisir ; c'est parce qu'il porte la responsabilité existentielle de la minorité Alaouite que l'opposition sunnite à l'intention de massacrer , comme elle massacre régulièrement les Kurdes, les Chrétiens et les Juifs en attendant de les exterminer s'ils prennent le pouvoir; c'est pourquoi la situation de la Syrie est loin d'être réglée; je ne vois que la partition du pays avec la perspective à long terme d'une confédération.

8Article précédent70 000 civils fuient tandis que le régime syrien avance dans la province d'Alep
8Article suivantOuverture des bureaux de vote en Egypte pour les législatives