Quantcast i24NEWS - Israël: Yosef Haïm Ben David reconnu coupable du meurtre du jeune Abu Khdeir

Israël: Yosef Haïm Ben David reconnu coupable du meurtre du jeune Abu Khdeir

Relatives of Palestinian teenager Mohammed Abu Khdeir who was killed in 2014, hold posters bearing his portrait outside the Jerusalem district court during a hearing on February 4, 2016
Ahmad Gharabli (AFP)
Les avocats de Ben David avaient plaidé son état mental pour affirmer qu'il était pénalement irresponsable

Un tribunal de Jérusalem a reconnu mardi que Yosef Haïm Ben David est coupable du meurtre du jeune Mohamed Abu Khdeir, un adolescent palestinien brûlé vif en juillet 2014.

Ben David, âgé de 31 ans, le troisième et principal accusé dans l'assassinat du jeune homme de 16 ans, a été jugé "sain d'esprit" et reconnu "coupable mentalement", le rendant par conséquent pénalement responsable pour son acte alors qu'une première décision, rendue publique en novembre 2015, l'avait déclaré "irresponsable".

"Le tribunal a estimé qu'au moment où il a commis les faits, l'accusé n'était pas psychotique, qu'il a totalement compris les faits, qu'il était responsable de ses actes et n'avait pas de difficulté à appréhender la réalité", a indiqué un communiqué du ministère de la Justice.

Mohamed Abu Khdeir, a été brûlé vif à la suite de l'enlèvement et l'assassinat de trois jeunes Juifs israéliens en Cisjordanie par les terroristes du Hamas trois semaines plus tôt.

En novembre dernier, le tribunal de district de Jérusalem avait reconnu la culpabilité puis condamné deux mineurs dans le meurtre de l'adolescent palestinien mais les avocats de Ben David, qui passe pour l'instigateur et le principal exécutant du crime, avaient plaidé son état mental pour affirmer qu'il était pénalement irresponsable.

Seul majeur au moment des faits, la cour avait décidé en décembre de se pencher sur l'état mental de Ben David. Le tribunal ne s'était pas encore prononcé sur sa responsabilité pénale.

Présent à une nouvelle audience en janvier, le père de Abou Khdeir avait déclaré aux juges qu'il souhaitait que "les assassins soient jugés sévèrement", et que "leurs maisons soient détruites, comme c'est le cas lorsque des Arabes sont reconnus coupable, afin qu'il y ait une égalité dans les punitions".

Le trio d'accusés avait enlevé Mohamad Abu Khdeir aux premières heures du 2 juillet 2014 à Jérusalem-Est après une tentative infructueuse la veille contre un autre enfant. L'adolescent avait été frappé, emmené en voiture dans un bois proche de Jérusalem et aspergé de carburant.

Ben David aurait ensuite mis le feu alors que Mohamed Abou Khdeir était encore en vie selon l'autopsie.

La prochaine audience du procès est fixée au 3 mai et le jugement devrait être rendu à cette date. La loi israélienne prévoit la perpétuité pour meurtre.

Commentaires

(1)

Il est inadmissible que l'on puisse ôter la vie à un homme de la sorte et ce surtout après avoir vécu il y a dix ans l'affaire ilan H. Cet ado était innocent. L'on ne peut accepter cela. Concernant la destruction des maisons des jeunes, je suis d'accord même si cela me fait mal. Cela n'empêche pas que je persiste à dire qu'il faut être plus ferme avec les terroristes.

8Article précédentLa France condamne "fermement" l'explosion de la bombe dans un bus à Jérusalem
8Article suivantLa police israélienne révèle l'existence d'un réseau de blanchiment d'argent