Le lac de Tibériade est à son niveau d’eau le plus bas depuis 100 ans

Le lac de Tibériade est une des réserves d'eau douce de la région
AFP
Un projet pour approvisionner toute cette partie du nord d'Israël est à l'étude

Le lac de Tibériade, connu aussi sous le nom de mer de Galilée, a atteint son niveau le plus bas en cent ans, a déclaré mardi un responsable israélien.

Le lac, où selon la bible, Jésus aurait marché sur l’eau, souffre de pénuries consécutives d’averses depuis quatre ans, a indiqué Amir Givati ​​de l'Autorité de l'Eau d'Israël.

"La situation est grave, le lac est tombé à son plus bas niveau depuis un siècle." a-t-il affirmé.

Le niveau est de 20 centimètres au-dessous de ce que les experts considèrent comme acceptable, la soi-disant "ligne rouge", a-t-il ajouté.

La "sécheresse régionale touche l'ensemble du Moyen-Orient", a précisé M. Givati ajoutant que cette pénurie de précipitations "affecte l'agriculture, l'environnement et la vie animale dans la région".

Le reste d'Israël est cependant épargné par les pénuries grâce à cinq usines de dessalement d'eau de mer construites le long de la côte méditerranéenne.

"Un projet pour approvisionner toute cette partie du nord d'Israël est à l'étude, un défi pour les années à venir", a révélé M. Givati.

Les trois quarts de l'eau potable consommée par les ménages israéliens provient des usines de dessalement.

Considérée comme un site de pèlerinage chrétien et juif, la mer de Galilée couvre environ 160 kilomètres carrés et se situe à 200 mètres au-dessous du niveau de la mer.

Commentaires

(1)

Un des signes de la fin des temps selon l'islam

8Article précédentIsraël : le parlement interdit l'entrée aux étrangers qui appellent au boycott
8Article suivantLe lac de Tibériade est à son niveau d’eau le plus bas depuis 100 ans