Rivlin invite officiellement la famille royale britannique à venir en Israël

Queen Elizabeth II, surrounded by members of the royal family, wait to view a fly-past during the Queen's birthday parade, 'Trooping the Colour,' in London on June 13, 2015
Ben Stansall (AFP/File)
Rivlin a convié la famille royale à l'occasion de la célébration de l'anniversaire de la Déclaration Balfour

Le président israélien Reuven Rivlin a invité mercredi, par le biais du ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson en voyage officiel en Israël, la famille royale d'Angleterre à se rendre dans le pays.

"C'est un plaisir de vous accueillir en Israël, cette fois en tant que ministre des Affaires étrangères" a déclaré le président.

"C'est une année très importante dans l'histoire des relations entre Israël et le Royaume-Uni. Nous célébrerons 100 ans de la Déclaration Balfour et je suis très honoré d'adresser une invitation officielle à la famille royale pour venir visiter Israël pour marquer cet événement" a indiqué Rivlin.

Israeli Foreign Ministry

Durant son séjour, Boris Johnson doit rencontrer à la fois le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à Ramallah et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à Jérusalem.

Pendant sa visite à Ramallah, lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue palestinien Al-Malki, Johnson a déclaré que la Grande-Bretagne reste attachée à une solution à deux États et que la construction d'implantations, ainsi que la démolition récente par Israël de villages arabes, est un obstacle à la paix.

Lors de sa première visite officielle en Israël en novembre 2015, alors qu'il était maire de Londres, Johnson a fustigé les personnes appelant au boycott les qualifiant "d'académiciens gauchistes à manches de velours".

Suite à ces remarques, plusieurs organisations palestiniennes ont refusé de le rencontrer.

Commentaires

(1)
Danstern

il est grand temps.

8Article précédent[VIDEO] - Cisjordanie: démantèlement d'un atelier clandestin de fabrication d'armes
8Article suivantIsraël: forte hausse du tourisme en février