18 Palestiniens arrêtés après la découverte d'un groupe WhatsApp suspect

Un Palestinienne lance un cocktail Molotov contre les forces de sécurité israélienne à Qabatiya près de la ville de Jénine en Cisjordanie, le 5 février 2016
JAAFAR ASHTIYEH (AFP)
Les arrestations interviennent dans le cadre d'une enquête d'une attaque terroriste perpétrée à Jérusalem

La police israélienne a arrêté 18 palestiniens résidents de Jérusalem-Est dans le cadre de l’enquête sur l’attentat à l’arme blanche perpétré la semaine dernière à Jérusalem.

Les 18 suspects ont été interpellés au lendemain de l’attaque après que la police a découvert un groupe WhatsApp intitulé "La Route Vers le Paradis" auquel l’auteur de l’attentat appartenait.

L’administrateur du groupe ainsi que plusieurs gestionnaires ont été emmenés pour interrogatoire.

L’enquête a révélé que le groupe WhatsApp auquel le terroriste appartenait a été créé principalement pour le transfert de contenu religieux.

Les suspects ont été traduits devant la justice qui a décidé de prolonger d’une journée la mise en détention de 10 des 18 membres du groupe.

Deux gardes-frontières ont été blessés après une attaque à l'arme blanche perpétrée par un terroriste palestinien la semaine dernière près de la porte des Lions dans la vieille ville de Jérusalem.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël: un homme blessé suite à la chute d'une grue à Ramat Gan
8Article suivant18 Palestiniens arrêtés après la découverte d'un groupe WhatsApp suspect