Israël: 9 pièces de bronze datant de la fin de la période byzantine retrouvées


Par ailleurs, des dizaines d'objets datant du Ier siècle ont été présentés par l'Autorité des antiquités

Neuf pièces de bronze datant de la fin de la période byzantine (7e siècle apr. J.-C.) ont été découvertes près de Jérusalem lors de fouilles réalisées par l'Autorité des antiquités israéliennes dans les vestiges d'un bâtiment qui servait aux pèlerins chrétiens.

Selon Annette Landes-Nagar, directrice de la fouille pour le compte de l'Autorité des antiquités d'Israël, "le trésor a été trouvé dans des pierres qui servaient de murs à une bâtisse".

D’après Landes-Nagar, craignant un danger imminent suite à l'invasion perse sassanide qui a eu lieu en 614 apr. J.-C., les habitants du site ont enterré leur argent dans le mur espérant rentrer chez eux à la fin des troubles régnant à l’époque dans la région.

"Il semble que pendant une période de danger, le propriétaire de la réserve a placé les pièces dans un sac en tissu qu'il a dissimulé à l'intérieur d'une niche cachée dans le mur. Il espérait probablement revenir et le récupérer, mais aujourd'hui nous savons qu'il était incapable de le faire".

"Cette découverte constitue une preuve de l'invasion perse à la fin de la période byzantine, qui a amené à l'abandon de ce site chrétien" a-t-elle précisé.

Les pièces retrouvées portent les images des empereurs byzantins, Justinien (483-565 AD), Maurice (539-602 CE) et Phocas (547-610 CE) et ont été frappées dans ce qui est aujourd'hui la Turquie.

Credit: Yoli Schwartz, Israel Antiquities Authority

Par ailleurs, des dizaines d'objets datant du Ier siècle ont été présentés dimanche par l'Autorité des antiquités israéliennes faisant partie des découvertes archéologiques récentes qui rendent plus compréhensibles aux historiens la vie à l'époque de Jésus-Christ.

Parmi les dizaines d'objets découverts dans la région de Jérusalem et en Galilée, où, selon la tradition, Jésus a vécu, et présentés dimanche figurent des vases, des ustensiles de cuisine, des bijoux, des restes de pressoir à vin, des ossuaires avec des inscriptions hébraïques et des clous ayant servi à des crucifixions.

"Maintenant nous pouvons décrire de façon très précise la vie quotidienne de cette époque, de la naissance, à travers les habitudes alimentaires, les voyages effectués, et jusqu'à la mort avec les rites funéraires", explique Gideon Avni, directeur de la division archéologique des Antiquités israéliennes.

"Ces 20 dernières années, nous avons fait un bond dans la compréhension du mode de vie de Jésus et de ses contemporains", indique-t-il. "Chaque semaine, de nouveaux éléments sont découverts et permettent de mieux connaître cette période".

Ainsi, "nous retrouvons sur des ossuaires des noms de personnalités connues grâce aux textes de cette époque", dit le professeur Avni.

L'Autorité conserve plus d'un million d'objets découverts dans des fouilles et en reçoit chaque année plus de 40.000 nouveaux en provenance de 300 sites environ, selon M. Avni.

"L'essentiel pour nous est de pouvoir comprendre très précisément le mode de vie à l'époque de Jésus, de la naissance à la mort", a expliqué l'archéologue.

(avec agence)

Commentaires

(0)
8Article précédent18 Palestiniens arrêtés après la découverte d'un groupe WhatsApp suspect
8Article suivantIsraël: 9 pièces de bronze datant de la fin de la période byzantine retrouvées