Quantcast i24NEWS - Le Hamas offre une amnistie aux collaborateurs gazaouis d’Israël

Le Hamas offre une amnistie aux collaborateurs gazaouis d’Israël

Members of the Ezzedine al-Qassam Brigades, the military wing of the Palestinian Islamist movement Hamas, take part in a rally marking the 29th anniversary of the creation of the movement on December 16, 2016
Said Khatib (AFP/File)
Le ministère de l’Intérieur de Gaza appelle les "collaborateurs" gazaoui d'Israël à se livrer

Le Hamas a déclaré mardi qu'il offrirait une amnistie aux collaborateurs gazaouis d’Israël s'ils se rendaient aux forces de sécurité au cours de la semaine prochaine, indique un communiqué du groupe terroriste.

L'offre se manifeste dans le cadre d'une répression du Hamas contre les "collaborateurs" gazaouis de l'armée israélienne suite au récent assassinat d'un de ses chefs terroristes, Mazen Faqha. Un assassinat que le groupe terroriste a imputé à Israël.

"Dans le souci de la responsabilité nationale et sociale, le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité nationale ouvrira la porte de la repentance à ceux qui ont été victimes de l'occupation et de ses services de renseignement (israéliens)", stipule le communiqué du ministère ajoutant que la "porte de la repentance" sera ouverte seulement durant une semaine.

Le ministère de l’Intérieur de Gaza appelle les "collaborateurs" à se livrer à la "personne la plus proche d’eux faisant partie des services de sécurité".

Ceux qui décident de se livrer par eux-mêmes, a déclaré le ministère, "recevront une protection juridique et sécuritaire" tandis que ceux qui ne se livrent pas seront amenés devant les services de sécurité du Hamas et seront considérés comme "prévenus".

Depuis que le Hamas a pris le pouvoir dans la bande de Gaza en 2007, 96 peines de mort ont été prononcées, principalement par des tribunaux militaires et souvent pour espionnage au profit d'Israël, a déclaré Hamdi Shaqura du Centre palestinien pour les droits de l'homme.

Par ailleurs, au moins 21 condamnations à mort ont été prononcées à Gaza en 2016.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël et des pays européens réunis autour d'un projet de gazoduc sous-marin
8Article suivantIsraël: un terroriste du Hamas, spécialiste des explosifs, arrêté par l'armée