Quantcast i24NEWS - "Israël doit être prêt en cas de confrontation avec le Hamas cet été" (ministre)

"Israël doit être prêt en cas de confrontation avec le Hamas cet été" (ministre)

Members of the Ezzedine al-Qassam Brigades, the militant wing of the Palestinian Islamist movement Hamas, patrol in the southern Gaza Strip
SAID KHATIB (AFP/File)
Selon e chef du bureau politique du Hamas, l'organisation terroriste est dans "une guerre ouverte" avec Israël

"Israël devrait se préparer à une éventuelle confrontation avec le Hamas cet été", a déclaré dimanche le ministre israélien du logement et de la construction, Yoav Galant à la radio militaire.

"C'est une période délicate et nous devons être vigilants pour éviter que cela ne se produise", a poursuivi le membre du cabinet de sécurité et ancien général de l'armée israélienne.

Ces propos viennent deux semaines après que le chef du groupe terroriste du Hamas, Khaled Mashaal, a proclamé que le Hamas est dans une "guerre ouverte" avec Israël.

Jack Guez (AFP)

"Nous étions et nous sommes toujours dans une guerre ouverte avec l'ennemi criminel", a lancé Mashaal, via une vidéo lors d'une cérémonie commémorative à Gaza pour Mazen Fuqaha, récemment assassiné.

En janvier 2017, un officier militaire de l'armée israélienne avait témoigné à Channel 2 que le Hamas a réapprovisionné pleinement sa capacité militaire qu'elle avait perdue suite à l'opération Bordure Protectrice en 2014.

Depuis 2014, l'organisation terroriste a creusé des tunnels et renforcé ses programmes de missiles.

Une grande partie des stocks de missiles du Hamas sont des armes auto-fabriquées à l'intérieur de la bande de Gaza.

Le matériel pour fabriquer les armes a traversé le passage frontalier de Rafah contrôlé par l'Egypte après des pourparlers de paix entre le Hamas et le Caire, a-t-il précisé.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentJérusalem: les chrétiens célèbrent Pâques sur le site de la Résurrection
8Article suivantCisjordanie: manifestations en soutien aux prisonniers en grève de la faim