Pas de résultats.

close

Israël: le ministre des Finances, Moshe Kahlon, quitte la vie politique

i24NEWS

clock 2 min

Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, lors d'une conférence de presse au ministère des Finances à Jérusalem, le 8 janvier 2018.
Hadas Parush/Flash90Le ministre des Finances, Moshe Kahlon, lors d'une conférence de presse au ministère des Finances à Jérusalem, le 8 janvier 2018.

"L'économie israélienne reprendra peu à peu son cours normal, après les fêtes de Pâques"

Le ministre israélien des Finances, Moshe Kahlon, a officiellement déclaré lundi soir se retirer de la vie politique, "dès que le nouveau gouvernement sera formé".

"Après plus de 17 ans dans la fonction publique et alors qu'un nouveau gouvernement est sur le point d'être formé, j'ai décidé de me retirer de la vie politique. Je continuerai à servir le public en tant que citoyen", a-t-il précisé.

M. Kahlon s'exprimait lors d'une allocution conjointe avec le Premier ministre Benyamin Netanyahou, concernant les nouvelles mesures décidées par l'Etat pour lutter contre l'épidémie du coronavirus. 

Il a longtemps été membre du Likoud avant de suivre sa propre voie et de fonder le parti Koulanou à l'aune des élections législatives de 2015, à l'issue desquelles il a été nommé ministre des Finances. 

Le parti a cependant été absorbé par le Likoud après de faibles résultats lors du scrutin du 9 avril 2019.

Video poster

Lors de ce discours lundi soir, il a avant tout détaillé le plan d'aide économique de 80 milliards de shekels annoncé par M. Netanyahou, l'équivalent de "6% de notre PNB".

"10 milliards de shekels seront attribués au système de santé, 20 milliards seront injectés dans le réseau de sécurité sociale pour les salariés et les indépendants, 32 milliards seront alloués aux PME, et enfin 8 milliards sont prévus pour préserver les moteurs de croissance après la crise", a-t-il expliqué.

M. Kahlon a par ailleurs estimé que l'économie israélienne "reprendra peu à peu son cours normal, après les fêtes de Pâques".