Israël/Jérusalem: affrontements à Mea Shearim entre émeutiers et policiers

i24NEWS

2 min
Israeli police officers at a synagogue in the Ultra-Orthodox Jewish neighborhood of Meah Shearim, Jerusalem, March 30, 2020
Olivier Fitoussi/Flash90Israeli police officers at a synagogue in the Ultra-Orthodox Jewish neighborhood of Meah Shearim, Jerusalem, March 30, 2020

Cinq manifestants ont été arrêtés

Des affrontements ont eu lieu dimanche entre des policiers et des jeunes ultra-orthodoxes qui lançaient des pierres dans le quartier de Mea Shearim à Jérusalem pour protester contre les restrictions imposées pour endiguer la pandémie de coronavirus. 

La police a déclaré que "plusieurs dizaines de personnes" avaient participé à la manifestation, "brisant la paix et jetant des pierres sur les forces de l'ordre qui ont repoussé les manifestants".

Cinq individus ont été arrêtés, a-t-elle précisé.

La manifestation a eu lieu après que le gouvernement a assoupli certaines restrictions et quelques heures seulement avant la fin de la fermeture des quartiers de Jérusalem.

Le gouvernement avait initialement décidé de boucler plusieurs quartiers de la capitale, principalement Haredi (ultraorthodoxes), jusqu’au 19 avril. 

Dans une vidéo de la scène, on voit la police en tenue anti-émeute charger un groupe de manifestants assis et bloquant la route. 

https://twitter.com/i/web/status/1251967513958723590 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

Cet incident s'est également produit plusieurs heures après que le ministère de la Justice a ouvert une enquête interne sur un incident survenu la semaine dernière. 

Une fillette de 9 ans avait été blessée par une grenade assourdissante lancée par des policiers lors d'affrontements dans le même quartier ultra-orthodoxe. 

Jérusalem compte la majorité des cas de coronavirus recensés dans le pays et a notamment été divisée en "quartiers". Les "zones rouges" fortement touchées, ont été bouclées, leurs habitants ne pouvant pas se déplacer vers les autres "zones vertes."

Video poster

Cet article a reçu 3 commentaires