Quantcast i24NEWS - Corruption: fin de la 5ème audition de Benyamin Netanyahou

Corruption: fin de la 5ème audition de Benyamin Netanyahou

Benyamin Nétanyahou à Jérusalem, le 13 août.
DAN BALILTY / AFP
Netanyahou a été interrogé ce jeudi pendant 4 heures par la police israélienne

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a été à nouveau interrogé jeudi par les policiers chargés d'enquêter sur deux affaires de corruption présumée, a indiqué la police.

"Nous confirmons que le Premier ministre a été interrogé aujourd'hui pour plusieurs heures à sa résidence de Jérusalem", a indiqué la police dans un communiqué, ne précisant pas sur quel sujet portait l'interrogatoire.

Selon des médias israéliens, les détectives sont arrivés à la résidence avant 17H00 (15H00 GMT) et l'ont quittée environ quatre heures plus tard. 

Netanyahou sera d’abord interrogé sur le "dossier 1000" qui est basé sur des soupçons selon lesquels le chef de gouvernement aurait reçu, de façon illégale, des cadeaux de personnalités fortunées, dont le milliardaire australien James Packer et un producteur américain, Arnon Milchan.

Le deuxième, le "dossier 2000", se fonde sur des soupçons selon lesquels Netanyahou aurait cherché à conclure un accord secret avec le propriétaire du quotidien Yediot Aharonot, Noni Mozes, pour une couverture positive de la part du journal, en échange de laquelle Netanyahou aurait aidé à réduire les opérations d'Israel Hayom, concurrent du Yedioth.

Netanyahou a déjà été interrogé plusieurs fois par la police israélienne et a toujours clamé son innocence.

"Vous ne trouverez rien parce qu’il n’y a rien à trouver", a déclaré de nombreuses fois le Premier ministre Netanyahou.

Au début du mois d’octobre, la police avait exigé que le Premier ministre Benyamin Netanyahou soit interrogé après les fêtes juives.

Selon la radio israélienne, les enquêteurs souhaitent que le Premier ministre réponde à des questions concernant de nouveaux éléments, dans un cadre "détendu".

Commentaires

(4)

La campagne de dénigrement continue ... Un seul but : celui de déstabiliser Nétanyahou et de le faire tomber afin d'actionner les leviers pour déjudeïser le pays et par la même, démanteler doucement sa sécurité. Cette opération de dénigrement et de déstabilisation n'est possible que grâce à des financements intégrant des systèmes de corruption. Cela passe également et principalement par les médias. À bon entendeur ...

On peut aussi être pas d accord avec vos commentaires Et Bien sur vous censurez systématiquement Oui Il y a une campagne menée par les médias et des politiques pur nuire à BIBI. rien n y fera le peuple est avec BIBI Et même s'il y avait des élections il serait à nouveau réélu.

On croit rêver en lisant les commentaires ; et c’est là qu’on peut se poser la question de la dérive de la société israélienne. Ne peut on pas laisser la justice et la police faire son travail ? Car si on en vient à douter de ces 2 institutions, cela signifie tout simplement l’échec de la démocratie israélienne. Pourquoi ne pas voter une loi rétablissant la royauté en Israël avec les pleins pouvoirs au roi Bibi et à la reine Sarah tant qu’on y est ?

Excellente information qui démontre,une fois de plus, le parti pris médiatique, vous dénombrer des affaires alors que la Police déclare "pas de précision sur le sujet abordé", quant à la durée de 4 heures, vous devez savoir en Israël avant tout entretien on prend d'abord le café avec les gâteaux et ensuite on commence l'entretien, le temps ne compte pas!

8Article précédentJérusalem et Tel Aviv dans le top 100 des villes les plus visitées au monde
8Article suivant"Jérusalem est un lieu très spirituel et très puissant" (Will Smith)