Jérusalem: une statue à l'effigie d'un manifestant visé par des canons à eau retirée de la place de Paris

i24NEWS

2 min
La statue d'un manifestant brandissant le drapeau israélien, à Jérusalem le 4 décembre 2020. Elle été créée par l'artiste israélien Itay Zalait.
Yonatan Sindel/Flash90La statue d'un manifestant brandissant le drapeau israélien, à Jérusalem le 4 décembre 2020. Elle été créée par l'artiste israélien Itay Zalait.

L'artiste s'est inspiré d'une photo montrant un manifestant prise le 18 juillet

La municipalité de Jérusalem a retiré samedi matin une statue à l'effigie d’un manifestant anti-Netanyahou à genoux tenant un drapeau d'Israël, installée sur la place de Paris.

La statue intitulée "le héros d'Israël" a été conçue par l'artiste israélien Itay Zalait, qui s'est inspiré d'un cliché montrant un manifestant visé par les canons à eau de la police lors d'une protestation anti-gouvernementale à Jérusalem en juillet dernier. L'homme s'était alors agenouillé et tenait un drapeau d'Israël pour se protéger. 

Une image qu'a reproduit Zalait à l'identique avec cette statue en bronze de six tonnes.

Les employés de la mairie qui ont enlevé la statue étaient accompagnés de policiers, qui ont procédé à l'arrestation d'Itay Zalait. Il s'accrochait à son oeuvre pour empêcher qu'elle ne soit retirée. Itay Zalait a été libéré quelques heures plus tard, a rapporté le quotidien Haaretz.

L'artiste a déclaré que la statue, érigée près de la résidence du Premier ministre, à l'endroit où ont lieu les principales manifestations, "ne dérangeait personne."

"Quelqu'un qui sort de chez lui tous les jours, qui prend des risques et se bat pour sauver son toit et la démocratie n'est rien de moins qu'un héros israélien", a-t-il ajouté.

Après sa publication, la photo était rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux et a été considérée comme l'emblème des manifestations anti-Netanyahou.