Israël: la députée A. Shaked tente de réunir une coalition de droite pour prévenir de nouvelles élections

i24NEWS

2 min
Ayelet Shaked lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 7 février 2019
Tomer Neuberg/Flash90Ayelet Shaked lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 7 février 2019

Si aucun budget de l'Etat n'est adopté, de nouvelles élections seront déclenchées le 23 décembre

La députée israélienne du parti de droite Yamina, Ayelet Shaked travaillerait pour mettre en place un gouvernement alternatif afin d'éviter de nouvelles élections au pays, rapportent les médias israéliens.

A. Shaked s'est entretenue avec les députés du parti Derech Eretz, Yoaz Hendel et Zvi Hauser ces dernières semaines dans le but de rassembler une coalition nationaliste religieuse composée de 61 députés.

Le rapport ne précise pas comment A. Shaked prévoit d'atteindre les 61 députés, mais la coalition inclurait vraisemblablement des membres des partis ultra-orthodoxes Shas et du Judaïsme unifié de la Torah, ainsi que du Likoud et de Derech Eretz.

La semaine dernière, le parti Derech Eretz s'est joint à Bleu Blanc et au Parti travailliste pour soutenir une mesure visant à dissoudre la Knesset et à convoquer des élections anticipées.

Même sans l'approbation de cette mesure, qui doit encore passer par le comité et trois autres lectures à la Knesset, des élections anticipées seront déclenchées le 23 décembre si aucun budget de l'Etat n'est adopté d'ici là.

Video poster

Cet article a reçu 1 commentaires