Israël: le ministère de la Santé ordonne aux hôpitaux de se joindre à la campagne de vaccination pour accélérer le rythme

i24NEWS

2 min
Le responsable du coronavirus Nachman Ash reçoit un vaccin contre le COVID-19 à Herzliya, le 20 décembre 2020
Flash90Le responsable du coronavirus Nachman Ash reçoit un vaccin contre le COVID-19 à Herzliya, le 20 décembre 2020

"Sans confinement, 3.000 autres Israéliens mourront sans confinement général"

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein a ordonné aux hôpitaux de commencer à administrer des vaccins "pour accélérer considérablement le rythme" de la campagne de vaccination, indique le ministère dans un communiqué.

Les hôpitaux se joindront à l'effort - qui est actuellement géré par des caisses d'assurances maladie - à partir de la semaine prochaine.

"3.000 Israéliens mourront probablement dans les deux prochains mois si le pays ne se dirige pas vers un confinement général, a alerté plus tôt le professeur Nachman Ash.

"Il faut comprendre qu'il n'y a pas d'échappatoire", a-t-il assuré mercredi, avant une réunion gouvernementale.

"S'ils [les ministres du gouvernement] avaient agi conformément à nos recommandations il y a deux semaines, il aurait peut-être été possible de l'éviter. Comme nous l'avions prédit, la morbidité a considérablement augmenté", a-t-il expliqué.

En Israël, 0,35% de la population a reçu des injections contre le coronavirus depuis dimanche.

Video poster

Cet article a reçu 0 commentaires