Quantcast i24NEWS - Jérusalem: nouvelles manifestations contre le service militaire, 36 arrestations

Jérusalem: nouvelles manifestations contre le service militaire, 36 arrestations

Israeli policemen scuffle with Ultra Orthodox Jewish men during the monthly prayer service held by the liberal Jewish religious group Women of the Wall at the Western Wall in Jerusalem
Gali Tibbon (AFP/File)
Des centaines d'hommes ont bloqué la circulation au niveau d'une intersection très fréquentée du centre ville

La police israélienne a annoncé avoir arrêté 36 Juifs orthodoxes dimanche à Jérusalem lors d'affrontements entre les forces de l'ordre et des centaines de manifestants qui protestaient contre le service militaire obligatoire.

"Des dizaines de personnes qui empêchaient la circulation ont été interpellées, certaines ayant usé de violence contre les forces de l'ordre", a indiqué la police dans un communiqué.

La "faction de Jérusalem" dirigée par le rabbin Shmuel Auerbach avait annoncé plus tôt dans la journée qu'elle reviendrait dans la rue pour défendre la "dignité de la Torah".

La manifestation était prévue à 15h30, au niveau de l'intersection très fréquentée des rues Jaffa et Sarei Yisrael, où des centaines d'hommes ont bloqué la circulation.

Ce rassemblement était dans la continuité de ceux qui ont eu lieu la semaine dernière, au cours desquelles des manifestants ont tenté de mettre le feu au bureau de recrutement de l’armée à Jérusalem, selon une vidéo diffusée sur internet.

Il y a une semaine, une trentaine de personnes ont été arrêtées à Jérusalem et près de Tel-Aviv lors de heurts entre les forces de l'ordre et des centaines de juifs ultra-orthodoxes manifestant contre le service militaire obligatoire.

Deux policiers ont été blessés et 28 protestataires arrêtés à Bnei Brak, localité majoritairement ultra-orthodoxe proche de Tel-Aviv, où les manifestants ont lancé des pétards vers les forces de sécurité et bloqué des rues.

En septembre, la Cour suprême a annulé un texte législatif qui exempte les ultra-orthodoxes, qui observent strictement les règles du judaïsme dans tous les aspects de leur vie, du service militaire obligatoire mais a suspendu cette décision pour un an.

Ce délai pourrait permettre au gouvernement de Benyamin Netanyahou de mettre en place une nouvelle loi.

Le service militaire des ultra-orthodoxes fait depuis longtemps débat en Israël et est régulièrement à l'origine de heurts entre des membres de cette communauté (environ 10% de la population israélienne) et les policiers.

Une partie des ultra-orthodoxes le considèrent comme une source de tentations pour les jeunes, sortis du monde fermé de la prière et de l'étude religieuse.

Commentaires

(0)
8Article précédentPropos Hotovely: un projet de dialogue avec les Juifs de diaspora en préparation
8Article suivantCisjordanie: une position de l'armée israélienne visée par des tirs