Pas de résultats.

close

Israël: la visite du PDG de Pfizer reportée après des critiques en raison de son arrivée avant les élections

i24NEWS

clock 2 min

Albert Bourla, directeur général de Pfizer, se prépare à témoigner devant l'audience du Comité sénatorial des finances sur les prix des médicaments, sur la colline du Capitole à Washington, le 26 février 2019.
AP/Pablo Martinez Monsivais 2019 ©Albert Bourla, directeur général de Pfizer, se prépare à témoigner devant l'audience du Comité sénatorial des finances sur les prix des médicaments, sur la colline du Capitole à Washington, le 26 février 2019.

Une organisation à but non lucratif a exhorté le procureur général à interdire cette venue

Le géant pharmaceutique Pfizer a déclaré jeudi que la visite en Israël de son PDG, Albert Bourla, avait été reportée, très probablement à la fin du printemps, en raison des restrictions liées au coronavirus dans le pays.

Malgré cette annonce officielle, la visite a été critiquée au cours des dernières semaines en raison de son arrivée avant les élections du 23 mars. 

L'organisation à but non lucratif Achrayut Leumit (responsabilité nationale) a exhorté plus tôt dans la semaine le procureur général Avichai Mandelblit à interdire cette venue au motif qu’elle relèverait d’une "propagande électorale illégale présumée".

Le contrôleur d'État Matanyahu Engelman et A. Mandelblit ont répondu en envoyant une lettre au Premier ministre Benyamin Netanyahou et au ministre de la Santé Yuli Edelstein, affirmant que la visite prévue, 24 jours avant les élections, était une "propagande électorale prétendument interdite et criminelle", a rapporté Channel 12

Video poster

Le PDG du laboratoire Pfizer, Albert Bourla, devait se rendre en Israël le 8 mars prochain, 15 jours avant l’élection législative israélienne.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a fait du succès de la vaccination d’Israël une pièce maîtresse de sa campagne, vantant ses liens personnels avec Albert Bourla, fils de survivants de l’Holocauste.