Quantcast i24NEWS - Palestinien tué en Cisjordanie: le tireur interrogé pour homicide involontaire

Palestinien tué en Cisjordanie: le tireur interrogé pour homicide involontaire

Heurts entre manifestants palestiniens et forces de l'ordre israéliennes, le 31 mars 2017 à Kfar Qaddum, près de Naplouse, en Cisjordanie
JAAFAR ASHTIYEH (AFP)
"Les enfants ont été sauvés d’une mort certaine par des civils. La décision de la police est scandaleuse"

Les deux parents israéliens qui accompagnaient jeudi des enfants lors d’une excursion à Naplouse en Cisjordanie où un Palestinien a été tué après avoir lancé des pierres sur le groupe, ont été interrogés vendredi par la police pour des soupçons d’homicide involontaire.

Les deux parents qui ont sauvé un groupe d’enfants israéliens d’un lynchage par une centaine de Palestiniens, ont été entendus par les enquêteurs après avoir été soignés dans un hôpital du centre du pays.

Arrivés à la station de police d’Ariel avec le chef du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, les deux parents ont d’abord porté plainte contre les émeutiers palestiniens avant d’être interrogés pour homicide involontaire. Un interrogatoire qui les a laissés perplexes.


L’avocat du mouvement israélien d’extrême droite Honenu, Adi Kedar-Cheno a qualifié l’interrogatoire des parents de "scandaleux".

"La décision de la police israélienne est scandaleuse. Elle donne la force de continuer à nuire aux citoyens israéliens", a-t-il estimé.

"Les enfants ont été sauvés d’une mort certaine par la réactivité des civils", a déclaré l’avocat ajoutant que la police devrait clore le dossier contre les parents et les "considérer comme des victimes".

L’une des mères dont le fils était en excursion avec le groupe a elle remercié les parents pour avoir sauvé son enfant, blessé au bras et à la jambe par des jets de pierres, et s’est indignée contre l’ouverture de l'enquête policière.

"J’ai embrassé mon fils ce matin seulement grâce à ces personnes. Ils l’ont sauvé ainsi que tout le groupe et se retrouvent désormais interrogés par la police. Quelle honte", a-t-elle déclaré.

Le député israélien Smotrich a lui aussi attaqué le comportement des forces de l’ordre le qualifiant de "grave".

"A l’heure actuelle, la police refuse d’accepter la plainte des parents qui ont survécu à la tentative de lynchage et s’entête à les interroger sur des soupçons d’homicide involontaire. Ceci est un comportement grave et scandaleux qui peut porter préjudice à la vie humaine. Imaginez les citoyens avoir peur d’utiliser leur arme comme moyen d’autodéfense car ils seront traités par la suite comme des criminels", a écrit le député sur Twitter.

Jeudi, un Palestinien a été tué jeudi après avoir jeté des pierres contre un groupe de collégiens israéliens en excursion à Naplouse, en Cisjordanie.

L'unité du porte-parole de Tsahal a déclaré qu'en réponse à des jets de pierre, l'un des Israéliens qui accompagnait le groupe d'enfants a sorti un pistolet et tiré vers les Palestiniens, blessant mortellement Mahmoud Za'al Odeh, 48 ans.

Des unités de Tsahal ont été dépêchées sur les lieux de l'incident pour secourir les Israéliens sur place et séparer les deux groupes, à l'aide de moyens anti-émeutes.

Selon la radio publique israélienne, la randonnée avait été organisée à l'occasion de la célébration de la Bar Mitzvah, la communion juive, de jeunes habitants d'implantations de la région.

Commentaires

(7)

Ce terroriste, qui s"est attaqué à des enfants a eu un accident du travail et il va maintenant permettre à sa famille de recevoir, de la part du despote et terroriste, sa rente d'invalidité ce qui permettra à toute la smala de faire la fête!

Lamentable cette police

Si j'ai bien compris car je suis bete , il va falloir m'expliquer precisement ce que je comprends : Faut se laissait abattre par ces criminels.... mais qui va verser la rente...?

J'aurais eu une kala...je n'aurais fait que des strikes.....

Et la police elle fait quoi pour le jeune de 20 ans assassiné a l'arme blanche, si il retrouve cet assassin ? Vont-ils l'abattre ou le mettre en prison nourri , chauffer, et une pension du pantin Abbas toujours en beau costume de haute couture, qui lui versera une pension, c'est scandaleux, Mr le PM licenciez ses policiers ou envoyer les faire la circulation.

Honte à cette police. Le monde à l envers. Il faut que BIBI intervienne et fasse cesser tout ce cinéma

C’est une honte un tel comportement de la part de la police va t- on vers une affaire AZARIA plus grave encore??? Celui qui a été tue avait 46 ans ce n’était pas un adolescent c’était un chien qui voulais faire du mal à nos enfants c’est grave très grave

8Article précédentIsraël: un soldat tué à l'arme blanche à Arad, la piste terroriste privilégiée
8Article suivant"Israël ne laissera pas l'Iran s'installer en Syrie" (Netanyahou)