Quantcast i24NEWS - Israël: un survivant de la Shoah visite le Mur occidental pour la première fois

Israël: un survivant de la Shoah visite le Mur occidental pour la première fois

Le survivant de la Shoah Avraham Takotch, âgé de 90 ans, s'est rendu lundi pour la première fois au Mur des Lamentations à Jérusalem
Fondation de l'amitié
"J'ai rêvé de ce moment toute ma vie et maintenant je suis là"

Avraham Takotch, âgé de 90 ans, originaire de Donetsk et survivant de la Shoah, a réalisé son rêve lundi en se rendant pour la première fois au Mur occidental (Kotel) à Jérusalem.

Arrivé en Israël en tant que réfugié des zones de combat en Ukraine, il a pu exaucer son souhait le plus cher avec l'aide de la Fondation de l'Amitié et de la fondation "Western Wall Heritage" - qui gère le patrimoine du mur Occidental - dirigée par le rabbin Shmuel Rabinovitch.

"J'ai rêvé de ce moment toute ma vie et maintenant je suis là", a déclaré Avraham Takotch en souriant.

"C'est un grand privilège de prier dans le lieu le plus sacré du peuple juif. Jusqu'à présent, cet endroit ne m'était connu qu'à partir des images que je voyais à la télévision", a-t-il affirmé.

M. Takotch vit actuellement à Rishon Letzion (près de Tel-Aviv) avec ses deux filles et petits-enfants et a immigré en 2014, au début de la période de combats, qui n'ont cessé de se détériorer, entre les forces ukrainiennes et les milices pro-russes.

"J'ai déjà vécu une guerre difficile et je ne voulais pas que ma famille traverse la guerre", a-t-il précisé.

En l'honneur de l'anniversaire d'Avraham, sa petite-fille a décidé de célébrer la journée d'une manière spéciale et a contacté la fondation de l'amitié pour l'aider à concrétiser ses rêves et l'amener au Mur des Lamentations.

Fondation de l'Amitié

La fondation s'est engagée à aider et à assurer le transport afin que M. Takatch puisse utiliser un fauteuil roulant.

"Mon père a été enrôlé dans l'armée rouge, et notre ville a été bombardée massivement, alors nous avons décidé de fuir,", a raconté un membre de sa famille.

La famille a continué à fuir vers l'est alors que l'armée allemande se rapprochait de plus en plus, jusqu'à ce qu'ils atteignent Kazan, aujourd'hui la capitale de la république du Tatarstan.

Avec son frère, ils ont été envoyés tous les deux pour travailler dans une ferme agricole et à la fin de la guerre, la famille est revenue à Donetsk, où ils ont connu la famine.

Quelques années plus tard, Avraham Takotch a été enrôlé dans l'Armée rouge, où il a obtenu son permis poids lourd ce qu'il lui a permis de travailler en tant que conducteur de camion.

"Nous recevons des centaines de demandes chaque jour de citoyens qui ont besoin d'aide dans de nombreuses situations de pauvreté mais aussi pour des situations heureuses. Le personnel de la Fondation travaille vigoureusement pour essayer de trouver une solution à toutes les personnes grâce à des programmes et des centaines de partenaires des ONG," a témoigné Joel Eckstein, président de la fondation.

"Ce cas est particulièrement émouvant car il s'agit d'un homme âgé qui a immigré en Israël avec notre aide et qui reçoit actuellement de l'aide, à l'instar de dizaines de milliers de survivants en Israël que nous prenons en charge" a-t-il martelé.

"La visite d' Abraham Takotch a suscité une vive émotion parmi ceux qui étaient présents. Nous sommes extrêmement chanceux d'avoir pu assister à cet événement. Son visage décrit l'intensité de l'émotion suscitée par sa visite", a témoigné la fondation Western Wall Heritage.

Commentaires

(2)

Que d vous bénisse tous

Et que L'ÉTERNEL DIEU VIVANT D'ISRAËL bénisse éternellement et abondamment Israël amen amen amen !

8Article précédentIsraël: le chef de la coalition au coeur d'une importante affaire de corruption
8Article suivantViols sur mineurs: Polanski porte plainte pour diffamation contre un Israélien