Israël: des émeutes juives et arabes éclatent dans plusieurs villes du pays, plusieurs blessés graves

i24NEWS

4 min
Une voiture est incendié durant des affrontements entre Arabes et Juifs israéliens à Akko, dans le nord d'Israël, le 12 mai 2021
Roni Ofer/Flash90Une voiture est incendié durant des affrontements entre Arabes et Juifs israéliens à Akko, dans le nord d'Israël, le 12 mai 2021

400 personnes ont été arrêtées et 36 officiers ont été blessés au cours de ces événements

Israël a des airs jeudi de pays plongé dans un double conflit, à l'heure d'affrontements sanglants avec les terroristes du Hamas établis dans la bande de Gaza, et d'émeutes dans ses villes judéo-arabes.

De nombreuses villes en Israël ont été le théâtre d’échauffourées pendant la nuit, et plusieurs affrontements entre émeutiers juifs et arabes ont été recensés dans tout le pays.

Video poster

À Akko, dans le nord du pays, des manifestants arabes ont pris à partie un Juif, le frappant avec des bâtons et des pierres. L’homme d’une trentaine d’années a été transporté à l’hôpital, où son état a été jugé critique.

Un autre Juif a été attaqué par la foule alors qu'il se trouvait dans sa voiture.

https://twitter.com/i/web/status/1392576789768192002 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

À Lod, le degré de violence a atteint des niveaux d’une rare intensité. Des tirs à balles réelles contre des habitants juifs ont été rapportés. Des journalistes ont également affirmé qu’un Arabe avait poignardé un Juif au visage au moment même où une sirène d’alerte à la roquette retentissait dans toute la ville. 

Dans la ville arabe d'Umm al-Fahm, un agent de la police des frontières dépêché sur les lieux pour contenir les émeutes, a été blessé par balle et se trouve dans un état modéré, selon les forces de l'ordre.

À Tamra (nord), un homme juif a été poignardé et agressé par une foule arabe, a rapporté la chaîne Channel 12. Un secouriste arabe a déclaré que les agresseurs avaient presque brûlé l'homme dans sa voiture avant de l'aider à l'évacuer en lieu sûr.

Des militants d'extrême droite Juifs ont également provoqué des affrontements avec les forces de l'ordre, et parfois avec des Arabes israéliens, notamment à Tibériade.

À Jérusalem, un Arabe a été poignardé par des Juifs dans le marché de Mahane Yehuda et son état est jugé sérieux.

À Bat Yam, ville qui jouxte Tel Aviv, le lynchage par des Juifs radicaux d'un homme, considéré arabe par ses agresseurs, ont choqué le pays tout entier.

Ces images insoutenables montrent un homme sorti de force de sa voiture puis roué de coups par une foule de plusieurs dizaines de personnes, jusqu'à ce qu'il perde connaissance.

https://twitter.com/i/web/status/1392558061496283136 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

La classe politique dans son ensemble a vivement réagi à ces incidents.

"Ce qu'il se passe depuis ces derniers jours dans les villes d'Israël est insupportable... rien ne justifie le lynchage d'Arabes par des Juifs et rien ne justifie le lynchage de Juifs par des Arabes", a déclaré dans la nuit Benyamin Netanyahou.

Selon la police, 400 personnes ont été arrêtés, et 36 officiers ont été blessés au cours de ces événements.

Ces affrontements ont été causés par des minorités de Juifs et d'Arabes israéliens radicaux. 

La majorité des juifs et arabes en Israël cohabitent en paix. 

Video poster