Jérusalem: 4 Juifs accusés dont trois "de terrorisme" après avoir poignardé un Arabe israélien

i24NEWS

2 min
Jérusalem
EMMANUEL DUNAND / AFPJérusalem

Les accusés sont âgés de 21 à 30 ans mais leurs noms n'ont pas été dévoilés dans la presse

Quatre actes d'accusation, dont trois pour "terrorisme", ont été déposés dimanche par les procureurs contre quatre Juifs soupçonnés d'avoir poignardé un Arabe israélien au marché Mahane Yehuda de Jérusalem il y a deux semaines, le blessant grièvement.

L'attaque a eu lieu dans un contexte de vives tensions entre Juifs et Arabes dans plusieurs villes israéliennes pendant l'opération "Gardien du mur", où des lynchages et des émeutes ont eu lieu.

Les accusés sont âgés de 21 à 30 ans, mais leurs noms n'ont pas été dévoilés dans la presse.

Trois des accusés sont inculpés pour "terrorisme et tentative de meurtre", tandis que le quatrième est accusé d’avoir causé "délibérément des lésions corporelles graves".

Video poster

La victime, âgée de 25 ans, est employé dans un restaurant. Il est depuis sorti de l'hôpital, mais il est toujours en rééducation.

Les suspects l'auraient attaqué alors qu'il sortait les poubelles du restaurant après le service du soir, et l'auraient aspergé de gaz au poivre avant de le poignarder dans le dos et de lui asséner plusieurs coups.

Les procureurs ont demandé à ce que les suspects restent en détention jusqu'à la fin de la procédure judiciaire.

Les suspects, en détention depuis 11 jours, se plaignent d'avoir été privés de sommeil, d’avoir été attachés à une chaise pendant de longues heures et de ne pas avoir été autorisés à se changer.

Ces pratiques sont en général des moyens de pression utilisés par le Shin Bet (sécurité intérieure) lorsque les suspects ne coopèrent pas à l'enquête.